Je suis ton soleil

Déborah est en classe de terminale lorsqu’elle a le malheur de voir ses parents se séparer. Pas facile de se retrouver au milieu de tout cela, d’autant plus qu’Eloïse, sa meilleure amie, est peu disponible en ce moment. Il faut dire qu’elle est folle amoureuse d’Erwann. Heureusement, Déborah va pouvoir compter sur de nouvelles connaissances en les personnes de Jamal et de Victor pour réussir sa dernière année de lycée.

Après avoir été conquise par « Un si petit oiseau« , je découvre un autre roman de Marie Pavlenko qui a fait grand bruit : « Je suis ton soleil ». On y suit Déborah, une adolescente qui doit faire face à la dépression de sa mère l’année du Bac. Chaque chapitre possède un titre créé à partir d’une citation ou d’une chanson. Si l’histoire peut paraître lente, elle a le mérite de nous faire passer par tout un tas d’émotions : l’amour, la tristesse, la peur, la joie… l’adolescence n’est pas une période simple et l’auteure le souligne bien. Déborah fait cependant partie de ces personnes solaires (d’où le titre) au grand cœur.

Avec ses personnages attachants, ses cadavres exquis et ses expressions originales, Marie Pavlenko réussit à nous emporter dans une histoire somme toute ordinaire, qui dépote, nous fait rire et parfois nous déconcerte. Un roman à la fois poétique et empreint de réalisme.

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.