L’Openbare Bibliotheek Amsterdam

Espace jeunesse de la Bibliothèque d’Amsterdam

La Bibliothèque d’Amsterdam

28 000m², c’est la surface de la bibliothèque publique d’Amsterdam, aux Pays-Bas, ce qui fait d’elle la plus grande d’Europe. Plus connue sous le nom d’Openbare Bibliotheek Amsterdam (OBA), elle se situe non loin de la gare. Elle est d’ailleurs souvent citée sur Internet parmi les plus belles bibliothèques du monde.

Construite en 2007 et ouverte 7 jours sur 7, elle reçoit plus de 2,5 millions de visiteurs par an. Ses collections, réparties sur sept étages, côtoient un espace d’exposition, une salle de conférence, une station de radio, un département de musique, un théâtre, mais aussi trois restaurants avec une terrasse panoramique et un café. A ces derniers, il faut ajouter pas loin de 600 ordinateurs dotés d’une connexion à Internet, 110 bornes de référence de catalogues et 11 stations d’impressions. Bref, de quoi passer la journée sur place !

Espace adulte

Espace revues

J’ai passé énormément de temps dans le secteur jeunesse, dont les meubles pour accueillir les ouvrages sont tout de blanc vêtus. L’endroit est juste magique. On y trouve des fauteuils très confortables, d’énormes créations en papier mâché, des tapis tout doux qui donnent juste envie d’y faire une sieste, et une création extraordinaire : la maison des souris de « Sam et Julia ». Créée par Karina Schaapman, elle a été imaginée à partir de la série de livres éponyme et dispose même d’une boutique dans le quartier Jordaan. J’aurais pu rester des heures devant cette maison à admirer chaque détail, tellement c’était mignon et minutieux !

Vue depuis la bibliothèque

J’ai ensuite fait le tour des autres secteurs, un peu plus rapidement. Les canapés en cuir sont idéaux pour s’installer avec une revue. Il y a beau y avoir du monde qui bouquine, qui œuvre sur les ordinateurs, les étages restent assez silencieux et c’est fort appréciable. Le coin café/pâtisserie est alléchant non loin des magazines. Autre point fort de la bibliothèque : le tout dernier niveau, où il est possible de se restaurer de trois manières différentes, tout en admirant la vue depuis la terrasse.  Un endroit superbe pour réviser, se détendre et faire des rencontres !

Mille Sabords

Mille Sabords

Capitaine Haddock

Mille Sabords est une boutique unique en France dédiée à l’univers de Tintin. Elle se situe à Saint Martin de Ré, sur l’île de Ré. Tout tintinophile qui se respecte doit obligatoirement passer par cet endroit pour trouver satisfaction. On y trouve les bandes dessinées d’Hergé bien sûr, mais aussi pléthore de figurines, des vêtements, des peluches, et j’en passe !

Mille Sabords

Dans quelques vitrines, on peut apercevoir des pièces uniques, des objets de collection, comme des planches dédicacées de l’auteur, des tableaux et des reproductions. Moi qui ne suis pas une grande fan de Tintin, j’ai apprécié le lieu, les décors. A l’extérieur, on remarque que le capitaine Haddock nous observe avec ses jumelles, que Dupont et Dupond se racontent une énième blague et que Tintin est en train de courir, probablement après un nouveau scoop.

Tintin

Mille Sabords, c’est aussi le revendeur officiel de Moulinsart et libraire expert ! Vous pouvez profiter en parallèle chaque 7 août du festival BD de l’île de Ré. Personnellement, je l’ai raté de quelques jours… Et si vous êtes plutôt de passage à la Rochelle, rassurez-vous, vous trouverez également Mille Sabords , rue du Palais, mais en tant que librairie spécialisée BD.

Mille Sabords

La librairie Acqua Alta

Librairie Acqua Alta

Librairie Acqua Alta

La librairie Acqua Alta à Venise, en Italie, figure parmi les plus belles du monde lorsque l’on fait des recherches sur Internet. A l’occasion de mon voyage vers la Sérénissime, je n’ai donc pas pu m’empêcher d’aller vérifier ce fait. Et vous le savez sans doute, depuis, la librairie en question a été victime de marées dévastatrices, comme l’ensemble de la ville. Les dégâts sont considérables…

C’est une librairie qui n’est pas très rangée, mais c’est peut-être ça qui fait tout son charme. Située dans la Calle Lunga Santa Maria Formosa, elle est tenue par Luigi Frizzo depuis une dizaine d’années. L’Acqua Alta doit son nom à un phénomène naturel de marée haute, « l’eau haute » en français, qui envahit la ville plusieurs fois par an. A l’intérieur, des milliers de livres attendent les lecteurs. Disposés sur des étagères, dans des barques, des baignoires et même dans une gondole, ils évoquent la littérature mais aussi Venise. Ceux qui aiment fouiner ne pourront être que conquis !

Librairie Acqua Alta

Librairie Acqua Alta

Au fond de la boutique, une petite cour originale attend le visiteur, et pour cause : elle contient un escalier constitué de livres qui ne demande qu’à être gravi pour admirer la vue ! Et croyez-moi, on y fait la queue pour se prendre en photo… Une autre cour, située plus en amont, permet de siroter sa boisson tout en se posant au calme. Des espèces de kayak sont même accrochés au mur.

Et si vous avez envie de bouquiner dans un fauteuil au bord de l’eau ou même dans la gondole garée devant la librairie, sachez que c’est possible, enfin quand il n’y a pas un couple d’amoureux qui s’y bécote ! De quoi passer un agréable moment et faire le plein de clichés insolites !

La librairie Waterstones

Librairie Waterstones

Librairie Waterstones

C’est dans un ancien bâtiment Art Déco des années 1930, à Piccadilly Circus à Londres, que le lecteur peut se ravitailler chez Waterstone’s. Considéré comme étant la plus grande librairie d’Europe, le magasin, qui a ouvert en 1936, s’étend sur 6100 mètres carrés, répartis sur sept niveaux. Fondée en 1982, la chaîne de librairie compte près de 300 boutiques en Angleterre, en Irlande, aux Pays-Bas, ainsi qu’en Belgique.

Librairie Waterstones

Avec plus de 200 000 titres uniques, difficile de ne pas y trouver son bonheur. Livres pour enfants, beaux livres, bandes dessinées, fictions et documentaires, chaque rayon est décoré en fonction des personnages qui ont leur importance. C’est ainsi que l’on trouvera un Harry Potter géant en Lego près des ouvrages de J.K Rowling et des albums de Tintin rassemblés dans une fusée. Si l’on n’est pas amateur de lecture, mais que l’on a envie de faire plaisir autour de soi, Waterstone’s s’avère aussi la caverne idéale en matière de cadeaux.  Dur dur de résister à la tentation lorsque l’on découvre tout ce que contient la librairie !

Librairie Waterstones

Et comme si l’on ne passait déjà pas assez de temps à musarder dans les rayons, voilà que l’on peut faire une pause café ou prendre son goûter à la librairie. Deux possibilités s’offrent aux visiteurs : le café W’, où l’on peut tranquillement se poser ou prendre à emporter ; ou le 5th View Bar & Food, qui comme son nom l’indique, se situe au 5e étage et offre une superbe vue sur l’abbaye de Westminster et le London Eye.

La bibliothèque Angelica

La Bibliothèque Angelica

La Bibliothèque Angelica

La bibliothèque Angelica est une bibliothèque publique située en plein cœur de Rome, sur la place Sant’Agostino. Fondée en 1604 grâce à l’évêque Angelo Rocca, elle compte pas moins de 2700 volumes latins, orientaux et grecs, 20 000 imprimés du XVIe siècle, parmi lesquels on retrouve notamment des cartes et des gravures.

Elle est considérée comme un centre important, puisqu’en plus de posséder le Codex Angelicus, elle est une référence sur l’histoire des Augustins, ainsi que sur la Réforme et la Contre-Réforme.

La Bibliothèque Angelica

La bibliothèque est ouverte à tous, tous les jours, sauf le dimanche, dès 8h30. Du mardi au jeudi, elle ferme à 13h45, et est ouverte les autres jours jusqu’à 19h.

La Bibliothèque Angelica

Sur place, vous pouvez admirer la salle d’étude. Mais au préalable, vous devrez passer par une autre pièce plus administrative, qui contient notamment les fiches d’inscription. La salle d’étude est splendide ; il y a des livres du sol au plafond, une petite table thématique et de nombreuses tables pour travailler et faire des recherches au calme. Le gros bémol lorsqu’on est touriste, c’est que nous ne pouvons faire le tour de ladite salle. En effet, il y a une ligne rouge à ne pas dépasser. Vous aurez beau dire que vous ne dérangerez personne et que vous travaillez vous aussi dans le monde des livres, il n’y aura rien à faire… Aussi ce fut une petite déception, bien que j’en ai pris plein les yeux !