30 ans (10 ans de thérapie)

chez le psy

30 ans (10 ans de thérapie)

Nora Hamzawi passe le cap de la trentaine en compagnie de son psy  et de nous, lecteurs. A mi-chemin entre le journal intime et le one-woman show, la jeune femme nous évoque des situations vécues, avec humour et autodérision. Le tutoiement dans les magasins bio, les soirées retrouvailles du lycée, la solitude, les musiques de notre adolescence ou encore les ex, les scènes de la vie quotidienne sont décrites dans les moindres détails.

J’avais découvert Nora Hamzawi à l’époque, dans l’émission de Laurent Ruquier en fin d’après-midi, « On n’demande qu’à en rire ». La chroniqueuse avait fait quelques prestations avant de laisser tomber l’aventure. Elle officie actuellement sur France Inter et on la retrouve également dans l’émission Quotidien de Yann Barthès. Franche, sincère, parfois gonflée, mais toujours drôle, Nora Hamzawi dit parfois tout haut ce qu’on pense tout bas. Si certains chapitres ne nous concernent pas ou peu, d’autres nous rappellent à nos propres souvenirs et on ne peut que s’esclaffer ! « 30 ans (10 ans de thérapie)» est en somme un bon livre pour les trentenaires qui ont envie d’un moment de détente.

 

Publicités

30 ans et alors ?

super woman

30 ans et alors ?

Ayant très bientôt 30 ans (snif), j’ai décidé de m’offrir un petit guide humoristique sur le sujet pour mieux passer le cap (bon, c’est pas gagné entre nous). C’est ainsi que je me suis retrouvée avec « 30 ans et alors ? Petit guide pour les femmes de 30 ans et plus » des éditions L’imprévu.

A l’intérieur, on y trouve plusieurs choses :

  • Des phrases typiques, telles que : « Vous savez que vous avez plus de 30 ans si les fêtes d’anniversaire ont lieu l’après-midi. »
  • Des listes à cocher ou des petits jeux, pour savoir par exemple si vous êtes jeune pour votre âge
  • Des chapitres sur plusieurs thèmes, à savoir : l’équilibre, prendre du bon temps, le dilemme de la trentaine, les choix à faire, la confiance en soi, le fait d’avoir ou non des enfants, l’amitié, les finances, le cerveau, l’amour et la fécondité.

J’ai bien aimé ce petit guide, que j’ai trouvé très intéressant notamment sur ce qui concerne le cerveau, la fécondité et les finances. Avec cette lecture, on se rend compte tout bêtement qu’on prend de l’âge, que certains sujets qui nous passaient par-dessus la tête il y a encore dix ans prennent aujourd’hui toute leur importance…

Avec Maman

écran de smartphone

Avec Maman

Maman a décidé se mettre aux SMS et au début, ce n’est pas chose aisée. Chaque jour, elle correspond avec son fils, lui demande de ses nouvelles, lui souhaite un bon week-end. Elle apprend les acronymes du langage Web, manie doucement mais sûrement les smileys et se bat de temps à autre avec le correcteur orthographique automatique. Il y a du sarcasme, de l’humour, de la tendresse, parfois des reproches mais souvent beaucoup d’amour.

Alban Orsini a décidé de transformer cet échange de textos en recueil.  D’abord mises en ligne sur Tumblr et Facebook, les conversations ont finalement donné un livre, « Avec Maman » dans lequel on rit, on s’émeut, on pleure même.

Ce livre m’a plu parce qu’il m’a fait rire. Pas seulement sourire non, rire. Au point de relire à haute voix des passages pour les faire partager à d’autres. Au point de prêter mon exemplaire. Et puis il faut dire qu’à la lecture des SMS, j’ai pu reconnaître des messages que l’on s’adresse avec mes parents, et c’est ce qui est encore plus touchant. On constate parfois le décalage qu’il peut y avoir entre les générations et on se rend compte que l’on a en commun certaines anecdotes. Si vous voulez rire un bon coup, foncez vous acheter un exemplaire. Ça se lit vite, ça vous fait passer un bon moment et croyez-moi, vous ne le regretterez pas !

Cliquez ici pour commander « Avec Maman »

Ça m’agace !

rature encre

Ça m’agace !

C’est un fait : parfois, un rien peut nous rendre heureux. Mais cela fonctionne aussi dans l’autre sens : un rien peut nous agacer. Et c’est sur cette partie que Jean-Louis Fournier a décidé de s’attarder dans son ouvrage : les choses qui nous agacent.

Véritable recueil de billets d’humeur, « Ça m’agace » évoque tout ce qui est susceptible de nous énerver. Cela peut être le mec qui a décidé de se jeter sous le TGV que vous avez pris, le moustique qui vous empêche de dormir, l’ouvre-boîte qui fait des dégâts, ou encore les routiers qui doublent sur l’autoroute…Cela peut-être aussi de simples paroles, comme la personne qui vous demande si vous étiez chez le coiffeur lorsque vous abhorrez une nouvelle coupe de cheveux, ou ceux qui ont tendance à mettre des guillemets à l’oral. Impossible de ne pas se reconnaître dans au moins un des énoncés !

Cliquez ici pour commander « Ça m’agace »

Adopteunjules.com

princesse avec un crapaud dans son lit

Adopte un jules.com

Adopteunjules.com est tiré d’un spectacle éponyme qui cartonne en France et à l’étranger depuis 2013. Plus de 250 000 spectateurs (bon, surtout des spectatrices) y ont déjà assisté. Dans cet ouvrage, Elisa Valentin et André Gaston donnent les clés aux princesses célibataires pour trouver le prince charmant et le garder.

Contrairement aux préjugés, ce petit « guide de survie » s’adresse aussi aux femmes en couple car, outre les conseils pour faire de bonnes rencontres, on y découvre également des recommandations pour le tout premier week-end en amoureux, le moment de l’emménagement et même la question du mariage. Comme de nombreux guides similaires, ce livre comporte de multiples clichés, des citations drôles et des scènes de la vie quotidienne qui ne sont pas sans rappeler des expériences que l’on aurait pu vivre personnellement.
Un ouvrage que l’on peut aussi mettre entre les mains des hommes pour les aider à mieux comprendre les femmes !
« Princesse : (n.f singulier) Jeune femme intelligente, sexy, drôle, dynamique qui, à la nuit tombée, mojitos obligent, croit en général embrasser un beau prince charmant et, au petit matin, se réveille, toujours, à côté d’un vilain crapaud. Contrairement aux croyances populaires, la vie de la princesse ne tient pas du conte de fées mais du cauchemar. A noter qu’une princesse ne fait jamais caca. A la limite elle murmure dans sa culotte. Et quand elle pète, ça fait des paillettes. »