Le chant du poulet sous vide

Après des années loin de chez elle, Paule est de retour à la campagne, suite au décès de sa mère. La voilà contrainte de s’occuper de l’élevage de poulets de la ferme, elle qui est citadine jusqu’au bout des ongles et qui a banni depuis bien longtemps la viande de son assiette. Sur la place du marché, Paule a eu une idée pour bien vendre ses poulets : pour chacun d’entre eux, elle rédige une courte biographie aux accents funestes. Un détail qui fait mouche auprès de la clientèle. A la ferme, elle mène un projet d’exploitation révolutionnaire, en tentant d’améliorer l’existence de ses volailles. Commencerait-elle à prendre goût au commerce de ses bêtes à plumes ?

Je suis tombée complètement par hasard en librairie sur « Le chant du poulet sous vide ». Le titre m’a interpellée, la couverture aussi, puis le résumé. A première vue, cela semblait être un récit original, drôle, alors hop, je l’ai embarqué, et je n’ai pas regretté.

« Le chant du poulet sous vide » est un roman de Lucie Rico, le tout premier d’ailleurs. L’auteure annonce avoir commencé sa rédaction à la manière d’un conte. Véritable plongeon dans le monde rural, elle évoque le bien-être animal et l’industrialisation des élevages. Car s’il est question de faire du chiffre (comme dans toute entreprise qui se respecte), et de consommation, le rapport que nous avons avec les animaux est également à l’ordre du jour. Les biographies des poulets sont drôles, parfois presque émouvantes mais l’on se rend bien compte que plus on avance dans l’histoire, plus Paule se retrouve prise dans un cercle vicieux. Un roman fantaisiste, original, ingénieux, qui m’a permis de découvrir une nouvelle plume et de passer un moment hors du temps.

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.