Mortels. Ce que nous révèle la science

Que se passe-t-il lorsque nous mourons ? Comment se transforme notre corps ? Qu’en est-il de notre âme ? Où « allons-nous » ? Beaucoup de questions et peu de réponses. 

L’équipe de la rédaction de « Sciences & vie », coordonnée par Philippe Bourbeillon, s’est penché sur ce sujet ô combien passionnant, en menant l’enquête sur notre mortalité. On découvre ainsi ce qu’il se passe quand on meurt, tant au niveau de notre cerveau qu’en ce qui concerne la décomposition de notre corps. C’est le moment du livre où on se prend un peu une claque, une sorte de rappel disant « oui, toi aussi tu es mortel, toi aussi tu vas passer par là et tu ne vas pas sentir la rose ! ». Le chapitre suivant est consacré à la manière dont nous vivons la mort, puis les auteurs s’attardent sur l’utilité du deuil, sur notre peur de la mort avant de terminer avec l’immortalité. Car, aujourd’hui, l’être humain vit de plus en plus longtemps et il n’est pas impossible qu’un jour, nous atteignons le (bel) âge de 150 ans (mais dans quel état, je ne sais pas). La rédaction s’est par ailleurs penchée sur les sciences de l’embaumement (photos à l’appui) et sur la trace de notre mort sur les réseaux sociaux. En effet, si les proches et l’État sont mis au courant, pour Facebook & compagnie, c’est bien différent. On a beau être parfois à six pieds sous terre depuis des années, on a toujours son profil activé. Pas cool pour la copine de maternelle qui a enfin réussi à nous retrouver… 

Avec « Mortels. Ce que nous révèle la science », que vous pouvez retrouver aux éditions Leduc, le lecteur s’instruit, s’interroge. Le sujet est vulgarisé et cela en fait un livre plaisant à lire. Si l’on sait que bon nombre de journalistes ont claqué la porte du magazine « Sciences et vie », on sait aussi que pour rédiger cet ouvrage, des spécialistes en physiologie, neurosciences ou encore sciences humaines ont été sollicités. Entre philosophie et sciences, l’ouvrage peut se targuer de nous apporter quelques réponses à nos interrogations les plus intrigantes, même si la principale subsiste : y a-t-il quelque chose après la mort ?

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.