Le tourbillon de la vie

Cet été, Arthur et son petit-fils Louis passent les vacances au bord de la mer. Même si 60 années les séparent, ils sont tout bonnement devenus inséparables. Mais le grand-père, ancien comédien, porte un lourd secret : il est malade ; sa mémoire devient défectueuse. Alors ensemble, les deux personnages se créent leurs derniers souvenirs. Arthur raconte sa jeunesse, ses meilleurs souvenirs, son amour pour le théâtre. Bien que Louis s’aperçoive rapidement des soucis de son grand-père, il décide de l’aider au quotidien et de lui servir parfois d’alibi. Il faut dire qu’en plus, Arthur ne s’entend guère avec sa fille. D’ailleurs, il n’y a plus grand-monde qui lui parle, exceptée sa voisine…

Encore une fois, Aurélie Valognes a su me charmer par ses mots. Difficile de ne pas s’attacher à ce duo très complice, à ne pas être triste du sort d’Arthur, à ne pas être nostalgique soi-même de nos propres souvenirs avec nos grands-parents. « Le tourbillon de la vie » est une histoire peut-être banale pour certains mais touchante. Louis possède un sens de la répartie qui m’a fait sourire et je suis passée par toute une palette d’émotions au cours de ma lecture. L’auteure souligne l’importance de transmettre aux générations suivantes son vécu, mais aussi de profiter à fond du moment présent. Car on ne sait jamais de quoi demain sera fait…

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.