Anatole et Léontine

« Le dernier voyage », c’est le nom peu glorieux de la résidence pour seniors où Anatole a posé ses valises, il y a 15 ans déjà. Contrairement à bon nombre de ses camarades, le papy est encore bien dégourdi et possède toute sa tête. Et pour ne pas s’ennuyer, il n’hésite pas à embêter le directeur, les infirmières, voire les patients les moins alertes. Et puis un jour, débarque Léontine, une nouvelle résidente qui sous ses airs de sainte nitouche s’avère une véritable terreur. Anatole aurait-il trouvé plus fort que lui ? Leur cohabitation va, en tout cas, provoquer des étincelles !

Après sa série « Putain de chat » et son récit « En quarantaine », Lapuss’ s’attaque à une nouvelle série bullesque avec « Anatole et Léontine », en compagnie de Julien Flamand. Le premier tome, « Suspends ton vol » pose le décor et les personnages. Bien qu’enquiquinant au possible, Anatole reste un vieillard très attachant, qui a plus d’un tour dans son sac. Il profite des plus affaiblis pour leur soutirer de l’argent, remplacer le muesli du matin par des graines d’oiseau, et va même jusqu’à commander pour la maison de retraite toute une cargaison de revues pornographiques ! Léontine quant à elle, met un peu de temps à arriver dans le récit, mais son installation au « Dernier voyage » ne laisse personne insensible. Sales coups et humour noir sont au rendez-vous pour nous amuser et c’est très réussi ! J’ai hâte de découvrir les prochains tomes !

 

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.