La sirène et le scaphandrier

La sirène et le scaphandrier

Dans une cellule de prison new-yorkaise, Zach paie sa dette à la société. Il en a pris pour plusieurs années à Rikers. De l’autre côté de l’Atlantique, Hanna est elle aussi enfermée. Mais dans son cas, c’est volontaire. Depuis un grave accident, la jeune femme souffre d’agoraphobie et vit recluse dans son appartement. Poussée par son psy, Hannah s’inscrire à un programme pour correspondre avec des prisonniers et tombe alors sur Zach. Dès les premiers échanges, une complicité s’installe.

Je ne sais pas pourquoi, j’avais en tête que ce roman était une histoire de science-fiction… Peut-être à cause du titre, « La sirène et le scaphandrier ». Bref, toujours est-il qu’en me lançant dans ce premier roman de Samuelle Barbier, je ne pensais pas que j’allais autant kiffer ma lecture ! Dès le départ, je me suis prise d’affection pour Hannah, qui essaie comme elle peut de combattre son isolement. Grâce à sa correspondance et aux défis que Zach va lui lancer, elle va réussir peut à petit à reprendre sa vie en main, en commençant par se promener sur les bords de la Tamise, jusqu’à entamer un road-trip aux USA.

Ce roman épistolaire est bourré de messages positifs et d’espoir. Si on pourrait reprocher un peu de naïveté à l’histoire, la magie opère tout de même et l’on hâte d’arriver au fameux jour où les deux correspondants pourront enfin se rencontrer. Dans le texte, on trouve par ailleurs quelques références littéraires qui ne sont pas pour nous déplaire, comme Le Petit Prince ou encore Victor Hugo. On a beau savoir que dans « la vraie vie », tout ne serait pas aussi facile, ce récit permet de nous évader (ah, ah) et de voyager depuis notre canapé. Bravo à Samuelle Barbier son premier ouvrage !

Une réflexion sur “La sirène et le scaphandrier

  1. Pingback: La sirène et le scaphandrier - Les Blogueuses

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.