Tu m’as laissée en vie

Tu m’as laissée en vie

A 15 ans, Camille fait la rencontre d’Augustin, un peu plus âgé qu’elle. Entre les deux jeunes gens, c’est le coup de foudre. Camille part s’installer dans la ferme d’Augustin, où il élève des porcs. Trois ans plus tard, ils se marient et essaient dans la foulée de faire un bébé. Mais la vie au sein de l’exploitation familiale est loin d’être paisible. Entre les imprévus, le travail aux champs et avec les bêtes, le couple se retrouve en difficulté, jusqu’à crouler sous les dettes. Après une première tentative de suicide, Augustin finit par se donner la mort à 31 ans. Camille devient veuve à 24 ans et témoigne de la misère des campagnes.

On le sait, on ne fait pas le métier d’agriculteur pour l’argent mais bien par passion. Pourtant, il est de plus en plus difficile pour cette profession de s’en sortir ; de nombreux films en attestent, comme « Petit Paysan » de Hubert Charuel et « Au nom de la terre » de Guillaume Canet. Avec son récit baptisé « Tu m’as laissée en vie », Camille Beaurain décrit le monde paysan sans filtre, avec notamment les coopératives et les banques qui ont au final les pleins-pouvoirs. Courageuse, combative, Camille Beaurain parviendra peut-être avec son livre, à ouvrir les yeux à ceux qui profitent des agriculteurs. Rappelons qu’un agriculteur se suicide chaque jour d’après les chiffres rapportés par la Mutualité sociale agricole (MSA).

3 réflexions sur “Tu m’as laissée en vie

  1. Pingback: Tu m’as laissée en vie - Les Blogueuses

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.