Mamma Maria

Mamma Maria

« Mamma Maria », c’est l’adresse incontournable de ce petit village italien, où les habitants se retrouvent pour manger ou boire un verre. Il est tenu par Maria, une dame de 65 ans, qui sait dorloter ses clients comme il faut. La patronne est notamment amie avec Sofia, une jeune femme au cœur brisé, de retour dans sa région natale après avoir vécu à Paris. Leur quotidien est secoué par l’arrivée de Souma, une Lybienne et son fils qui ont fui la misère de leur pays. Echouée dans un poulailler, cette petite famille va être cachée, nourrie et logée. Mais tous les villageois ne voient pas d’un bon œil la venue de ces migrants sur leurs terres.

Après avoir entendu énormément de bien du second roman de Serena Giuliano, je me suis lancée de façon très optimiste dans « Mamma Maria » paru aux éditions du Cherche Midi. Cette lecture est parfaite pour l’été ! Elle a une saveur de caliente, c’est une morceau d’Italie que l’on a entre nos mains. Il suffit de fermer les yeux pour se retrouver sur la terrasse de Maria, en train de savourer l’un de ses cafés inimitables.

Serena Giuliano nous embarque dans l’histoire de deux femmes au caractère à la fois lumineux et bien trempé, amoureuses de leurs contrées et qui en parlent si joliment. Le récit, plutôt feel good, nous propose néanmoins une réflexion sur la cause migratoire, à travers les personnages de Souma et Franco, ainsi que sur le racisme en Italie. Le pays est en effet connu pour avoir notamment interdit à certains bateaux humanitaires d’accoster, mais aussi pour l’île de Lampedusa, où se situe un centre d’hébergement pour les migrants. Au final, le roman est très doux et rempli la plupart du temps de bons sentiments. De quoi véritablement se détendre à défaut d’être en vacances.

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.