Je ne cours plus qu’après mes rêves

Je ne cours plus qu’après mes rêves

Alors qu’elle vient d’échouer au Bac, Louane, 18 ans, se retrouve contrainte de travailler à Strasbourg durant les vacances, dans un établissement spécialisé. A la demande de son père, l’adolescente côtoie des personnes fragiles, parmi lesquelles Louise, 77 ans, qui a la maladie d’Alzheimer. Malgré leur différence d’âge, les deux femmes se lient tout de suite d’amitié et vont réaliser ensemble les dernières volontés de la vieille dame.

Bruno Combes ne m’est pas inconnu puisque je n’en suis pas à son premier roman. Avec « Je ne cours plus qu’après mes rêves », il dresse le portrait de trois belles femmes (oui, je sais : je n’en ai cité que deux dans mon résumé, laissons un peu de suspense). Toutes trois perdues à leur manière, elles vont devoir affronter leur destin, quitte à faire des choix qui ne conviennent pas trop à leurs proches.

Moi qui ne suis pas une grande fan du roman choral en général (je préfère suivre un personnage que plusieurs, même s’ils vont se retrouver), mais ce livre m’a beaucoup plu. J’ai apprécié les personnages qui représentent trois générations différentes et autant de remises en question. L’auteur nous montre que ce n’est pas parce qu’on est vieux qu’on ne peut pas être fougueux et qu’il est trop tard pour vivre ses rêves. Un joli roman « pop littérature » comme on dit maintenant, rempli de bons sentiments, à découvrir aux éditions J’ai Lu.

Une réflexion sur “Je ne cours plus qu’après mes rêves

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.