Luisa : ici et là

jeune fille au téléphone

Luisa : ici et là

Luisa, 15 ans, prend le bus comme chaque soir pour rentrer chez elle. Mais arrivée à l’arrêt, l’adolescente ne reconnait absolument pas les lieux. Où est-elle ?

Luisa, 33 ans, est une célibataire endurcie, vivant en ville et œuvrant comme photographe culinaire.

Lorsque les deux Luisa se rencontrent par le biais d’une voisine, c’est le choc. Luisa l’adolescente, fait face à son moi adulte, et on ne peut pas dire qu’elle soit satisfaite. Où est passé son rêve de devenir une grande photographe ? Et qu’est devenue Lucie, sa copine homosexuelle de l’époque, qui remettait en cause sa sexualité. Entre la petite et la grande, il est devenu temps de mettre les points sur les « i » et d’assumer les envies et les sentiments trop longtemps inassouvis.

Quelle belle surprise j’ai eu en lisant « Luisa : ici et là » de Carole Maurel. Cette bande dessinée correspond totalement au genre d’histoires que j’aime, vous savez, celles où les aiguilles d’une montre tournent dans tous les sens, où le passé a un impact sur le futur et vice-versa. Ici, c’est un récit intime et initiatique qui nous embarque dans la vie de Luisa, une femme qui ne semble pas encore s’être épanouie. D’abord hostile à la rencontre avec celle qu’elle était adolescente, Luisa va prendre sur elle pour écouter le moi du passé et apprendre à se reconstruire, à écouter ses rêves et ses besoins.

La BD est énorme, autant en termes de contenu que de contenant (272 pages, mais qui filent à la vitesse de l’éclair). Et si le prix peut rebuter (32€, ouais…ouais…), sachez qu’elle vaut vraiment le coup d’être lue.

Publicités

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s