La petite boulangerie du bout du monde

croissant, baguette, pain

La petite boulangerie du bout du monde

Polly Waterford est contrainte de quitter Plymouth après la faillite de l’entreprise familiale et la fin de son mariage. La voici qui se décide sur un coup de tête à emménager dans un appartement ridicule au-dessus d’une boulangerie à l’abandon sur une île des Cornouailles. Petit à petit, la jeune femme se lie d’amitié avec quelques habitants et pêcheurs. En échange de certains services, Polly s’adonne à sa nouvelle passion : la fabrication du pain. Créative aux fourneaux, elle va mettre à mal la vraie boulangère du village, dont la nourriture est tout simplement immonde !

Alors ce livre… Comme d’autres présentés sur le blog, il était depuis un petit moment dans ma wishlist, mais entre le travail à la Médiathèque et les livres persos, je ne voulais pas me l’acheter tout de suite. Finalement, une copine qui l’a lu me l’a prêté.
« La petite boulangerie du bout du monde » fait partie de ce que l’on appelle désormais les « Feel good books ». Traduisez : les livres qui vous font vous sentir bien. On est totalement charmé par cette île à moitié déserte, où Polly décide de s’installer pour mener une nouvelle vie. Les personnages sont tous attachants. Et que dire de son amour pour la fabrication du pain et d’autres gourmandises ? C’est simple, on se verrai bien à table, au bord de la jetée, à déguster ce que nous concocte cette boulangère hors-pair !
Je pense que l’ouvrage de Jenny Colgan se destine davantage à un public féminin. Pourquoi ? Je ne sais pas, c’est une sensation que j’ai, pourtant dans le livre, on est loin de la romance. Il s’agit davantage d’un nouveau départ, thème qui peut s’adresser à tous. Mais peut-être est-ce le caractère de Polly, le côté féminin de l’histoire. Bref, je m’égare. Tout ce que je voulais vous dire, c’est que je vous le conseille !

Publicités

9 réflexions sur “La petite boulangerie du bout du monde

  1. Une petite lecture tentante… qui me rappelle « La bibliothèque des cœurs cabossés » de Katarina Bivald… où les livres remplacent le pain !

  2. Ca fait un moment que j’hésite à craquer pour l’acheter… J’avoue qu’avec le Mois Anglais pendant tout le mois de juin, ce serait l’occasion rêvée ! (et une bonne excuse, pour changer…)

  3. Il est dans ma wish list depuis longtemps, je suis contente d’avoir un avis positif, ça me pousse à l’acheter haha surtout avec le beau temps qui revient, c’est le genre de livres dans lequel j’aime bien me plonger 🙂

  4. J’ai adoré ce livre !!! En lisant j’avais l’impression d’être avec Polly sur l’île, je sentais l’odeur du pain…Mais évidemment j’ai pleuré comme une madeleine. Merci pour cette découverte

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s