Il m’a volé ma vie

Il m’a volé ma vie

C’est l’histoire d’une femme, Morgane Seliman. Une femme amoureuse, maman d’un petit garçon. Une femme battue aussi. Durant quatre ans, Morgane est sous l’emprise totale de son compagnon, Yassine. Pourtant, leur histoire d’amour avait bien commencé. Le couple s’était d’abord installé dans un bel appartement, dans lequel Yassine prenait soin de s’occuper de tout, même s’il traînait derrière lui sa réputation de caïd. Mais au fur et à mesure des mois qui passent, Morgane découvre un homme différent, qui a des accès de colère de plus en plus fréquents. Et puis la jeune femme tombe enceinte, ce qui laisse Yassine pantois. Les premiers coups pleuvent. Lorsque Bilal naît, Yassine instaure un nouveau rituel pour ne pas frapper Morgane devant lui. Désormais, il met en place un compte à rebours avant de la battre. Souvent pour un rien. Des œufs trop cuits, une miette qui traîne par terre. Morgane devient une esclave qui doit obéir au doigt et à l’œil.  

Je ne vais pas vous raconter tout le témoignage de Morgane Seliman mais vous avez ici le début du récit. Dans un premier temps, je remercie les éditions XO qui m’ont offert ce livre qui m’a séduite d’emblée. Vous allez me dire que les témoignages sur les violences conjugales ne sont pas rares, mais je pense qu’il est important d’en lire. Saviez-vous qu’en France, chaque année, plus de 200 000 femmes sont victimes de violences physiques, voire sexuelles ? C’est énorme. Et puis, ceux qui ne sont pas concernés se posent tous la même question : « Pourquoi elle ne le quitte pas ? » J’avoue que c’est la question que je me pose quand j’entends parler de femmes battues. Avec le témoignage de Morgane Seliman dans « Il m’a volé ma vie », je comprends mieux le pourquoi du comment. Il faut avoir du courage certes, ne pas avoir peur des représailles sur soi ou sur sa famille, être capable de tout quitter du jour au lendemain, Et ça, ce n’est pas donné à tout le monde, surtout quand il y a encore en plus un enfant dans l’histoire…
Toujours est-il que ce témoignage m’a bouleversée. J’aurais presque pu le lire d’une traite, tellement c’était « prenant », bien écrit. Tout au long de ma lecture, j’ai eu de la peine pour cette femme qui n’aspirait qu’à une belle vie de famille, qui fait tout pour que les choses se passent au mieux et qui, au final, s’en prend plein la figure pour ne pas être vulgaire. C’est inouï la force et la brutalité de Yassine. Comment peut-on en arriver à battre celle qu’on aime, à la malmener, à la défigurer, à la couvrir de bleus, à la traiter de tous les noms… C’est une chose que je ne comprends pas et que je ne comprendrai sans doute jamais. Ce genre de type mérite tout simplement de pourrir en tôle et de ne plus jamais revoir la lumière du jour…
Je ne sais pas si cet ouvrage aidera les victimes mais je pense qu’il est de bon ton de ne pas passer à côté, même si nous ne sommes pas concernés par le sujet. 

Publicités

2 réflexions sur “Il m’a volé ma vie

  1. Bonjour , j’ai été moi-même victime de violence par mon ex petit-ami , c’est vrai que il es très dur de quitter un homme qui nous violente même si nous en avons les moyens. Cependant malgré tout , je n’ai jamais compris d’où venait cette violence , pour ma part , dans mon ex histoire , mon bourreau avait à mes yeux de tout évidence un goût pour la soumission de la femme ainsi qu’un goût pour le sado masochisme. Le maître mot de ces situations affreuses est  » emprise » , je pense que toutes les femmes qui ont vécus ces situations seront d’accord avec moi. Je pense que l’auteur du livre est extrêmement courageuse, il y a un sentiment de honte qui persiste en nous pourtant peut importe nos histoires , nous ne sommes pas responsable des violences conjugales..

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s