Café Lowendal & autres nouvelles

Café Lowendal & autres nouvelles

Ce livre regroupe une dizaine de nouvelles, toutes écrites par Tatiana de Rosnay. Intitulé « Café Lowendal et autres nouvelles », il aborde plusieurs thématiques contemporaines : la vengeance, l’infidélité, ou encore l’admiration. En une douzaine de pages en moyenne, Tatiana de Rosnay nous embarque à travers un court récit, la plupart du temps haletant, et qui mériterait presque un roman.

Pour ma part, voici les trois nouvelles que j’ai préférées :
  • Café Lowendal : il s’agit de la plus consistante, mais je crois que c’est ma favorite. Dans cette histoire, Gabrielle, qui est écrivaine, rencontre autour d’un café l’ex-copine de son ex, Victoria, décédé il y a peu. Cette dernière vient à elle pour bénéficier de conseils. Elle aimerait en effet écrire son histoire d’amour avec le dernier homme de sa vie. Notre héroïne réceptionne alors des brouillons, des idées, qu’elle dévore littéralement. Elle pense enfin détenir entre ses mains sa vengeance.
  • Ozalide : Ozalide est une jeune femme fanatique d’un célébre écrivain, L.R. Persuadée que ses romans lui sont dédiés, Ozalide parvient à se faire embaucher chez l’auteur en tant que nounou. Connaissant ses goûts et son emploi du temps sur le bout des doigts, la jeune fille s’apprête à commettre l’irréparable…
  • Constat d’adultère : un homme se rend compte que sa femme le trompe. Il décide d’engager un détective privé, chargé de lui rapporter des preuves. Subtilité de sa demande : il ne veut que des écrits, aucune photo. Le détective lui livre alors les SMS et les descriptions les plus intimes. Entre lettres romantiques et sextos, l’homme découvre parfois avec brutalité la double vie menée par sa femme.
Evidemment, comme dans tout ouvrage de nouvelles, certaines sont plus plaisantes que d’autres. « Café Lowendal et autres nouvelles » m’est quand même particulier parce qu’il contient la dédicace de Tatiana de Rosnay, avec laquelle j’ai eu la chance d’échanger quelques mots, lors du « Livre sur la Place » à Nancy. Comprenez donc qu’il tient une place spéciale dans ma bibliothèque…
Publicités

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s