La vie est facile, ne t’inquiète pas

La vie est facile, ne t’inquiète pas

De retour d’Irlande, Diane est bien décidée à tourner la page et à remettre sa vie sur les rails. A Paris, à l’aide de son meilleur ami Félix, elle reprend en main son café littéraire « Les gens heureux lisent et boivent du café ». Dans ce lieu qu’elle chérit tant, elle rencontre Olivier, un jeune homme attentionné qui ne lui est pas insensible. Avec lui, Diane semble enfin prête à se lancer. Mais sur les terres d’émeraude, un événement inattendu vient chambouler la jeune propriétaire. L’un des êtres auxquels elle tient le plus est gravement malade. 

« La vie est facile, ne t’inquiète pas » n’est autre que la suite de « Les gens heureux lisent et boivent du café », premier roman d’Agnès Martin-Lugand (qui sera d’ailleurs bientôt adapté au cinéma). Dans le premier opus, Diane, une Parisienne faisait le deuil de son mari et de sa petite-fille, perdus de façon tragique dans un accident de voiture. Pour se remettre d’aplomb (et fuir peut-être aussi un peu ses problèmes), Diane s’était envolée pour l’Irlande, dans un village choisi soigneusement au pif. Sur place, elle avait fait la rencontre d’une famille attachante, et s’était surtout amourachée d’Edward, un homme bourru mais plein de charme.

N’y allons pas par quatre chemins : quand vous avez adoré et dévoré un bouquin, et que vous apprenez qu’il y a une suite, vous êtes un peu excité comme un acarien qui a eu son invitation pour le salon de la moquette ! « La vie est facile, ne t’inquiète pas » s’est lu exactement de la même manière que le premier volume. J’ai replongé dans le passé de Diane, j’ai à nouveau mis les pieds en Irlande, j’ai eu envie de prendre un chocolat chaud dans son café littéraire, je me suis amusée du comportement de Félix et j’ai rêvé, frissonné. L’auteure aborde de nombreux thèmes à l’instar de l’amour, du deuil, de l’amitié, avec beaucoup de justesse.

Agnès Martin-Lugand a très bien réussi la suite de son histoire (qui pourrait d’ailleurs voir encore une suite) et nous donne tout simplement envie de plonger dans son univers. Prochaine lecture : « Entre mes mains le bonheur se faufile », son autre roman.

Advertisements

2 réflexions sur “La vie est facile, ne t’inquiète pas

  1. Les suites font toujours un peu peur, surtout que Les gens heureux n’avait pas forcément besoin d’une suite. Mais vu ton avis je n’hésiterai pas à m’y plonger !

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s