Et à la fin, ils meurent

Nous sommes nombreux à penser que les contes de fées sont destinés aux enfants uniquement, mais c’est faux ! En témoigne la singulière bande dessinée de Lou Lubie, « Et à la fin, ils meurent – La sale vérité sur les contes de fées ». Cet ouvrage est une mine d’informations ! La table des matières est en effet bien fournie, lisez plutôt : Perrault VS Grimm, origines des contes, psychanalyse des contes de fées, conteuses, contes d’aujourd’hui, sans oublier la religion ou le racisme dans les contes.

Avec beaucoup d’humour mais aussi de recherches, Lou Lubie nous permet de comparer les contes de Perrault et de Grimm, de découvrir les vrais contes de la Petite Sirène ou de la Belle au Bois dormant, et non la version édulcorée de Disney. C’est aussi l’occasion de faire plus ample connaissance avec des contes méconnus, à l’instar du « Prince Bajaja » ou « Les trois cédrats ». J’ai pu enrichir ma culture générale également, en apprenant notamment que :

  • Les Frères Grimm avaient écrit un conte antisémite (« Le Juif dans les épines »)
  • Basile fut le premier auteur d’un recueil de contes de fées et c’est à lui que l’on doit notamment « Cendrillon » ou « Peau d’âne »
  • C’est Disney qui a imposé l’image de la fée. A l’écrit, on est plus proche de la femme déesse que de la mamie dotée d’une baguette magique.

Férue de contes depuis sa plus tendre enfance, l’auteure et illustratrice a même écrit sa propre histoire que l’on peut retrouver en bonus à la fin du livre, sous le titre « Le petit soldat et les trois pipes ».

« Et à la fin, ils meurent » est par ailleurs un bel objet, avec une couverture vintage, digne des livres de contes justement, une tranche dorée et des dessins remplis de références au monde actuel et de répliques désopilantes. Un ouvrage à posséder dans sa bibliothèque idéale.

3 réflexions sur “Et à la fin, ils meurent

  1. Merci pour ce partage, ça me donne envie de découvrir cet ouvrage. Je n’avais pas lu de contes depuis mon enfance et ne pensais pas apprécier, j’ai récemment acheté : Contes très merveilleux des quatre coins du monde de Praline Gay-Para. Si tu ne connais pas et aime les contes, je te le recommande.

    J’aime

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.