La face pailletée de la vie

La quarantaine passée, Nell Stevens ne peut pas dire qu’elle soit une femme accomplie. Elle est célibataire, sans enfant et vient de faire faillite avec son ex-fiancé en Californie. De retour sur les terres de son enfance en Angleterre, elle se trouve une colocation chez un certain Edward, un écolo maniaque qui ne vit là que partiellement quand il ne retrouve pas sa famille le week-end. Côté boulot, elle déniche un poste de rédactrice de rubriques nécrologiques. Pas très gai mais toujours mieux que d’être au chômage. Et puis ce nouveau job va lui permettre de se lier d’amitié avec Cricket, une veuve de 80 ans, qui respire la joie de vivre.

Envie d’une bonne comédie chick-lit pour l’été ? Vous pouvez miser les yeux fermés sur le roman d’Alexandra Potter, « La face pailletée de la vie », disponible aux éditions J’ai Lu. L’humour est en effet omniprésent et ce, malgré la situation de départ de Nell. On rit avec Edward qui met le chauffage au plus bas, quitte à ce que notre chère Nell devienne toute bleue. On a envie de frapper Annabel, qui essaie de voler sa meilleure amie. On s’amuse avec Cricket qui croque la vie à pleines dents et surtout, on garde espoir avec Nell, en se persuadant que le changement peut aussi avoir du bon. Un roman rafraichissant qui vous rassurera peut-être sur une éventuelle crise de la quarantaine en perspective.

Une réflexion sur “La face pailletée de la vie

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.