Maman, maman, maman

Il y a ce premier mot, magique, que l’on rêve d’entendre depuis des mois et qui sort enfin de la bouche de notre enfant : “Maman”. Inespéré. Beau. Affectueux. Et puis, cette appellation peut devenir dans certains cas un cauchemar, tant elle est répétée au cours d’une journée. Cevany le sait bien, puisqu’elle en a fait une bande dessinée, baptisée justement “Maman, maman, maman”, à découvrir aux éditions Leduc.

A travers le personnage de Maddie, l’auteure raconte le burn-out maternel dans lequel elle a plongé après la naissance de son second enfant. Epuisée, au bord de la crise de nerfs, elle semblait ne pas être comprise par ses proches.

Le roman graphique démontre à quel point les mamans peuvent se sentir coupables ou déprimées à l’idée de ne pas être de bonnes mères. A l’aide de couleurs pastel et d’une typographie très contemporaine, l’illustratrice évoque un sujet d’actualité avec tout ce qu’il faut de justesse et d’humour pour faire passer un message : oui, maman est un job à plein temps et non, ce n’est pas facile tous les jours. Heureusement, l’auteure nous annonce dès la couverture que l’histoire se termine bien. Ouf ! Nous voilà de quoi être rassurés !

Publicité

2 réflexions sur “Maman, maman, maman

Répondre à Vingt et une pages Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.