L’ombre du funambule

Joachim a perdu sa fille Romane il y a 8 ans, et son couple dans la foulée. Le corps de la petite n’a jamais été retrouvé. Et puis un jour, le lieutenant Breuil sonne à sa porte pour lui annoncer que Justine, son ex-femme est suspectée du meurtre de Liliane son amour de jeunesse. Joachim revient alors en Alsace pour faire la lumière sur cette affaire.

« L’ombre du funambule » est le tout premier roman de Stéphane Schmucker, roman qui a été salué par la critique, puisqu’il a obtenu le coup de cœur du jury dans le cadre du Prix du Suspense Psychologique 2021.

Originaire de ma région, l’auteur m’a contactée pour recueillir mes impressions sur son ouvrage et j’en profite au passage pour le remercier. Je n’ai pas pour habitude de lire « du local », et je dois dire que ce fut assez plaisant d’y découvrir des endroits qui me sont familiers.  Stéphane Schmucker a été chercheur en laboratoire de biologie et de génétique par le passé et cela se ressent dans le récit. Certains passages sont très bien décrits et on devine aisément que derrière la plume se cache un spécialiste en la matière.

L’intrigue de « L’ombre du funambule » est bien menée. Entre passé et présent, on découvre petit à petit ce qu’il s’est réellement passé il y a des années et surtout pourquoi l’existence du premier amour de Joachim ressurgit subitement. Le final est assez surprenant et la dimension psychologique prend tout son sens. Stéphane Schmucker pourrait bien devenir l’auteur de polars à suivre !

2 réflexions sur “L’ombre du funambule

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.