Robe de marié

Sophie Duguet est une jeune femme heureuse et pleine de vie. A 30 ans passés, elle est la nounou du petit Leo. Et puis un jour, elle retrouve Leo sans vie, ligoté dans son lit, alors qu’elle est la seule présente sur les lieux. Sophie deviendrait-elle folle ? La démence la guette-t-elle ? Plusieurs signes semblent aller dans ce sens. Comme ses mails qu’elle croit avoir envoyés ; sa voiture qui n’est pas là où elle l’avait soi-disant garée ou encore ces produits volés au magasin… Pourtant, Sophie ne se souvient de rien. Alors pour ne pas être rattrapée par la police, elle décide de changer de nom, de vie et de mari… 

De Pierre Lemaître, je ne connaissais pour l’instant que le Goncourt « Au-revoir là-haut », que j’avais apprécié sans plus (beaucoup trop long à mon goût si vous voulez savoir). « Robe de marié » m’a réellement conquise ! Le roman se décline en deux parties. Dans la première, nous suivons Sophie, découvrons les meurtres dans lesquels elle est impliquée et la folie qui s’empare d’elle. L’histoire est prenante, car le lecteur se demande si Sophie est vraiment cinglée ou si quelqu’un lui en veut au point de tout lui faire payer. Dans la seconde partie, on retrouve celui qui deviendra le futur mari de Sophie, et son histoire à lui. Un thriller psychologique parfaitement construit ; un genre dans lequel Pierre Lemaître semble exceller et qui donne envie de se plonger dans les autres ouvrages de sa bibliographie !

Une réflexion sur “Robe de marié

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.