Dame de compagnie

C’est d’un témoignage dont il est question dans ce post, celui d’Ixchel Delaporte, qui a officié comme auxiliaire de vie quelque temps pour découvrir l’envers du décor d’une profession qui ne connait pas la crise. L’auteure, qui est également documentaliste, vient de publier son ouvrage baptisé sobrement « Dame de compagnie ».

Quelques chiffres tout d’abord : en 2050, la France comptera près de 4 millions de personnes de plus de 60 ans dépendantes (source : INSEE), c’est-à-dire qui ne peuvent se lever ou faire leur toilette seule, ni préparer un repas. Un pronostic qui reflète le vieillissement de la population. Afin de leur venir en aide, les auxiliaires de vie sont plus sollicitées que jamais. 

Après avoir consacré un livre aux travailleurs précaires du Bordelais et mené l’enquête sur l’affaire Vincent Lambert, Ixchel Delaporte s’est glissée dans la peau d’une dame de compagnie. Elle raconte ses rencontres avec Hélène, atteinte de la maladie de Parkinson, Ginette, qui a besoin de compagnie, ou encore Jacqueline, résidente en Ehpad. Elle dénonce également le quotidien des auxiliaires de vie qui triment du matin jusqu’au soir pour un salaire indécent, leur course contre le temps pour satisfaire toutes les patientes et la désorganisation du système. Un témoignage poignant qui met en lumière l’un des métiers les plus difficiles mais aussi les plus sollicités de notre époque.

Une réflexion sur “Dame de compagnie

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.