Ne m’oublie pas

Clémence est triste ; sa grand-mère souffre de la maladie d’Alzheimer et elle ne supporte plus de la voir dépérir en maison de retraite. Alors la jeune femme va prendre une décision folle : celle de kidnapper sa mamie pour un road-trip en tête-à-tête. Destination la maison d’enfance pour fuir, se retrouver, se rappeler et peut-être bien se dire au-revoir tout compte fait.

Je n’avais même pas encore ouvert la bande dessinée « Ne m’oublie pas » que mon verdict était déjà tout prêt : j’allais adorer cet ouvrage. Et Alix Garin ne m’a pas déçue ! Séquence émotion garantie ! Dur de ne pas rester de marbre face à la situation vécue par la grand-mère en EHPAD. Difficile de ne pas penser comme Clémence et de chercher une solution alternative. Compliqué de ne pas s’offusquer de la décision de la mère au sujet de la sienne.

Le roman graphique aborde divers thèmes que sont la vieillesse, l’isolement, la dépendance, le temps, la mémoire et plus particulièrement la maladie d’Alzheimer. Touchante au plus haut point, la BD nous remet à notre place, nous fait passer de la nostalgie à la tristesse, jusqu’à l’espoir. Les dessins quant à eux, sont sublimes et j’ai grandement apprécié la palette de couleurs plutôt pastel de l’auteure. Un grand bravo à Alix Garin pour ce merveilleux récit, très tendre. 

4 réflexions sur “Ne m’oublie pas

Répondre à Tchev Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.