54 minutes

Lycée Opportunity School, en Alabama. Les élèves sont réunis pour écouter le discours de leur directrice, qui ne change pas d’un iota d’année en année. Lorsque la cérémonie se termine, Tyler Browne, un élève qui ne mettait plus que très rarement les pieds à l’école ces derniers temps, se met à verrouiller les portes et à tirer dans la foule. Un massacre qui va durer 54 minutes.

Ecrit par Marieke Nijkamp, « 54 minutes » est un roman ado qui n’est pas sans rappeler les nombreuses tueries du genre qui ont déjà eu lieu aux USA. Pour raconter l’histoire, et notamment le déroulement du massacre, l’auteure fait parler tour à tour plusieurs adolescents du lycée. Des récits qui sont entrecoupés de temps en temps par des SMS venant de l’extérieur et qui s’interrogent sur la situation. Au total, Tyler assassinera 39 personnes et ce n’est pas parce que des membres de sa famille sont présents sur les lieux qu’il les écartera pour autant du danger.

Lorsque j’ai démarré ma lecture, au vu des enchainements entre les différents personnages, j’avais vraiment peur de ne pas accrocher et surtout, de ne pas pouvoir me repérer. Au final, on s’attache davantage à certains individus et l’on découvre que tous ont un rôle à jouer. Un roman facile à lire, qui pourra permettre d’aborder avec les plus jeunes les attentats et les tueries de masse.

3 réflexions sur “54 minutes

Répondre à Light And Smell Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.