Le premier oublié

Le premier oublié

Depuis quelques mois déjà, Madeleine oublie des choses, mais rien d’inquiétant. Jusqu’au jour où elle se rend au supermarché. En sortant, impossible de retrouver sa voiture. Pis, impossible de se souvenir à quoi ressemble sa voiture. Dans la panique, elle appelle Thomas, un de ses fils. Quelques tests plus tard, le couperet tombe : Madeleine est atteinte de la maladie d’Alzheimer.

Dans le roman de Cyril Massarotto, le narrateur a deux voix : un chapitre sur deux, c’est Madeleine qui prend la parole, puis Thomas. Passé et présent s’alternent et on constate avec beaucoup d’émotion le déclin de Madeleine. Elle oublie tout d’abord que son mari est mort, puis elle ne se souvient plus de Thomas, pense qu’il est infirmier, qu’il est un garçon gentil qui lui vient en aide au quotidien. Thomas ne comprend pas pourquoi c’est lui qui est oublié en premier. Alors que Roger et Charlotte, son frère et sa sœur, sont encore intactes dans l’esprit de sa mère. Au final, Madeleine finira par être placée et Thomas lui rendra visite tous les jours. Jusqu’à la fin.

Au cas où vous ne le sauriez pas déjà, je suis une grande fan du travail de Cyril Massarotto. Je crois qu’à ce jour, il ne me reste plus qu’à lire « Trois enfants du siècle » et j’aurai fait le tour de sa bibliographie.

« Le premier oublié » est un roman poignant sur la maladie d’Alzheimer. On y suit Madeleine, une veuve, maman de trois enfants, qui contracte la maladie ; et Thomas, son fils cadet.  Cet ouvrage à deux voix, signé Cyril Massarotto, se déroule sur huit ans ; des premiers symptômes au dernier souffle. J’ai littéralement dévoré ce récit, qui m’a profondément touchée. J’espère ne jamais côtoyer cette maladie, de près ou de loin, car je pense que perdre la mémoire peut être l’une des pires choses à vivre.  Dans le roman, nous faisons tour à tour face à l’inquiétude, la tristesse, l’espoir, la compassion, la tendresse, la complicité et l’amour. Difficile de tourner la dernière page sans avoir un petit pincement au cœur, tant c’est bien raconté.

Je vais maintenant m’attaquer au téléfilm en deux parties, adapté du livre, qui porte le même nom, et dans lequel figure Muriel Robin et M. Pokora.

Une réflexion sur “Le premier oublié

  1. Pingback: Le premier oublié

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.