La vie a plus d’imagination que nous

La vie a plus d’imagination que nous

Alors qu’elle vient de rompre avec Clément, Léna redoute une nouvelle fois les vacances de Noël en famille. Ce n’est pas sa maman qui fait des siennes cette année, mais son père, qui a été retrouvé ivre mort près de la grille du cimetière de Vallenot. Est-il dépressif ? A-t-il voulu se suicider ? Léna ne sait pas trop. Et comme si cela ne suffisait pas, voilà que Mamie Jaccote l’inscrit en secret sur un site de sa rencontre et que sa mère commence à se mêler de sa récente rupture. Notre héroïne, un peu dépassée par les événements, est loin de pouvoir rêver à des fêtes de fin d’année tranquilles.

« La vie a plus d’imagination que nous » est la suite de « La vie est belle et drôle à la fois », parue l’an dernier, à la même époque. Merci aux éditions Charleston de m’avoir permis de découvrir une aventure inédite ! Pas trop difficile de me replonger dans l’histoire, car, si j’avais omis quelques détails, je me souvenais très bien de la romance entre Clément et Léna.

Je me répète sûrement, mais au fil de mes lectures, je peux dire que j’apprécie énormément la plume de Clarisse Sabard, qui me permet de m’évader de mon quotidien. Là encore, je n’ai eu aucun souci à m’imaginer à la place du personnage principal, en train de décorer et rendre célèbre un joli restaurant dans une station de ski.

Qu’est-ce qui rend ce roman si sympathique ? Déjà, il s’agit d’une suite et donc, nous retrouvons des personnages que l’on a appréciés. Ensuite, le décor : chalet, montagnes, station de ski, famille, bref tous les ingrédients réunis pour un parfait roman de Noël. Et enfin l’histoire : des rebondissements, de l’amour, de l’humour, et des nouvelles têtes qui parviennent à se créer une place dans un casting déjà bien étoffé.

Les romances de Noël ont beau ne pas être toujours originales, elles ont le don de nous plonger dans une ambiance festive et quelque peu enneigée ! Au même titre que les comédies romantiques diffusées à foison à la télévision, elles sont un peu comme le doudou du mois de décembre, dont on ne peut se lasser ! Armée d’un plaid, d’une boisson chaude et posée non loin du sapin qui clignote, j’aime ces petits moments de bonheur et de détente avant les fêtes de fin d’année… Et si vous ne savez pas sur quelle romance jeter votre dévolu cette année, optez par exemple pour « La vie a plus d’imagination que nous » !

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.