Écoute la petite musique du Clos des Anges

nénuphars monet

Écoute la petite musique du Clos des Anges

A 39 ans, Raphaëlle est une artiste peintre qui a coupé les ponts avec son père il y a plus de 15 ans. Alors qu’elle se plait dans sa vie parisienne, la voilà rattrapée par le passé : son papa vient de décéder et lui laisse en héritage la demeure familiale du Clos des Anges. Les blessures d’enfance resurgissent alors, au même titre que les crises d’angoisse. Poussée par sa meilleure amie Fanny, Raphaëlle s’installe à Giverny pour démarrer une nouvelle vie au contact de nouvelles personnes.

Paru aux éditions Solar, « Écoute la petite musique du Clos des Anges » est un roman de développement personnel écrit par Ondine Khayat. Nous voici embarqués dans une magnifique demeure à Giverny, bien loin du tumulte parisien, où il est important de cultiver son jardin pour se sentir bien. Raphaëlle vient tout juste d’hériter du Clos des Anges de son père, qu’elle détestait au plus haut point et avec lequel elle n’avait plus aucun contact. Aussi, se retrouver dans cet endroit dont elle ne garde pas un très bon souvenir, malgré la beauté du décor, va mettre en péril son équilibre. Avec l’aide de ses proches, la jeune peintre va confronter son enfance douloureuse et s’y installer en colocation avec de nouveaux amis. Une façon de se libérer du passé et d’apprendre à avancer. Ce roman est en aucun cas moralisateur. Il s’agit là d’une histoire extrêmement bien romancée, dans laquelle nous suivons pas à pas l’évolution du personnage principal. Poids du passé, amitié, amour, deuil, l’auteure aborde de nombreux thèmes dans ce récit un brin feel good, pour nous apprendre à dominer nos peurs et à retrouver la paix intérieure. Le lecteur a droit à une farandole de personnages qui n’ont pas été choisis au hasard puisqu’ils démontrent l’influence que peuvent avoir les liens transgénérationnels. Entre un jardinier plutôt solitaire qui ne la laisse pas indifférente, une danseuse étoile et un ancien psy, Raphaëlle est en effet bien entourée. On arrive facilement à ressentir les émotions qui la tourmentent. Si l’histoire reste en elle-même assez prévisible, elle nous permet aisément de lâcher prise et d’apprendre à devenir bienveillant. Difficile en effet de ne pas lire le roman d’une traite et de ne pas avoir envie de se prélasser dans cet endroit idyllique. Une bien jolie histoire qu’on ne se lasserait pas de relire.

Retrouvez prochainement ma chronique sur Masscritics

Publicités

3 réflexions sur “Écoute la petite musique du Clos des Anges

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.