Après tout

Après tout

Si l’on demandait aux lecteurs de décrire « Avant toi », le best-seller de Jojo Moyes, beaucoup le compareraient au film « Intouchables » mais en version romantique. Dans le premier tome de la saga à succès, la jeune Louisa Clark doit s’occuper de Will Traynor, un riche banquier paralysé depuis un accident de moto. Ce dernier, cynique et déprimé, l’accueille avec froideur et mépris. Le livre fut tellement bien reçu qu’il eut droit à une adaptation cinématographique en 2016. Le film rencontra lui aussi un énorme succès commercial, rapportant plus de 200 millions de dollars.

La même année que la sortie du film, Jojo Moyes publie « Après toi », la suite de l’histoire, et les lecteurs accrochent ! Et alors que le lectorat ne s’y attendait point, voilà que Jojo Moyes revient avec « Après tout », la suite de son énorme best-seller. Dans ce tome 3, Louisa Clark a décidé de prendre sa vie en main, comme le lui a si bien appris Will. Bien qu’amoureuse de Sam son ambulancier, Lou s’envole pour New York afin de vivre pleinement sa vie. Et c’est au cœur de la richissime famille Gopnik qu’elle officie désormais comme assistante. Bals mondains, invités de prestige, vêtements luxueux, Louisa Clark baigne dans un univers bien loin de celui qu’elle avait l’habitude connaître. Mais sur place, ce n’est pas l’argent qui lui fait tourner la tête mais Joshua, un homme rencontré par hasard et qui ressemble trait pour trait à Will. Une rencontre qui pourrait bien bouleverser son fragile équilibre.

Verdict ? La suite est excellente et l’on a du mal désormais à se passer de Louisa Clark. Le personne est construit d’une telle manière qu’il est impossible de ne pas avoir de l’empathie pour lui. Qu’elle soit à Londres ou à New York, l’héroïne arrive à embarquer le lecteur en quelques formules à peine, sans compter ses accoutrements tous plus fantasques les uns que les autres. Le style de Jojo Moyes sonne parfaitement juste et la lecture apporte son lot de réflexion. Gageons toutefois que l’auteure s’arrêtera là concernant cette saga. Même s’il est difficile de faire ses adieux aux personnages très qu’attachants, cela serait bien dommage que cette superbe histoire se transforme en une série qui finirait par lasser les lecteurs.

Publicités

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.