Songe à la douceur

Songe à la douceur

Tatiana a 14 ans, Eugène, 17 ans. C’est l’été et les deux adolescents se rencontrent au détour d’une amitié commune. Il est sûr de lui et charmant. Elle est timide et romantique. Pour n’avoir aucun regret, Tatiana décide de lui écrire une lettre pour lui déclarer sa flamme, mais cela n’aura aucun impact. Et puis un drame les sépare. Dix ans plus tard, Tatiana et Eugène se retrouvent par hasard dans les transports en commun.

« Songe à la douceur » est un roman d’amour pas comme les autres.  C’est un roman qui contient plusieurs histoires d’amour. C’est un roman inspiré de deux personnages de Pouchkine et Tchaïkovski. Enfin c’est un roman d’amour écrit en vers. Oui, vous avez bien lu, en vers ! Alors, l’écriture pourrait rebuter à première vue, on se dit « Oh Oh, un livre écrit en vers, ça va être barbant, non ? » Eh bien, pas du tout ! Je tire vraiment mon chapeau à Clémentine Beauvais ! Écrire un roman déjà en soi n’est pas chose aisée mais le faire en vers en plus, il fallait oser (et y penser) ! J’ai vraiment adoré l’écriture qui donne toute son originalité à l’histoire, et qui la rend bien évidemment plus poétique que jamais.  Qui plus est, cela m’a vraiment donné envie de lire d’autres ouvrages de cette jeune auteure. Je vous recommande donc chaudement cette romance qui sort totalement du lot !

Publicités

2 réflexions sur “Songe à la douceur

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s