Idéal standard

femme sur un escalator

Idéal standard

La trentaine passée, Claire, infirmière en néonatalogie, désespère à l’idée de rencontre l’âme sœur.  Il faut dire que ses relations sentimentales n’excèdent pas les trois mois. Et puis un jour, Franck entre dans sa vie. Alors certes, il ne représente pas l’homme idéal et physiquement, ce n’est pas vraiment son genre, mais après moult propositions, Claire décide de lui donner sa chance. Finalement, le courant passe bien. Claire et Franck s’installent rapidement ensemble. Mais le train-train quotidien bouleverse Claire. Et si Franck n’était tout compte fait pas son prince charmant ?

Sur la toile, on disait beaucoup de bien de cette première BD d’Aude Picault. Tiré en partie de sa propre expérience, le récit a été longuement travaillé avant d’être publié (trois ans si je ne dis pas de bêtises). « Idéal standard » c’est un peu l’histoire dans laquelle peuvent se reconnaître des millions de célibataires : des relations courtes, qui ne deviennent pas sérieuses, la solitude, le ras-le-bol des remarques de l’entourage à ce sujet et bien évidemment LA bonne personne qui reste introuvable. Aude Picault raconte avec beaucoup de justesse l’échec de ses relations amoureuses et la pression sociale qui ne cesse de prendre de l’ampleur avec l’âge. Une bande dessinée jaune et jolie !
Publicités

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s