Dans l’ombre d’Ana

mannequin et mètre couturier

Dans l’ombre d’Ana

Elsa a toujours été un peu ronde. Il faut dire que son péché mignon, c’est la nourriture. Peu importe, la jeune femme se sent bien dans sa peau. Mais lorsqu’elle commence à sortir avec un de ses collègues, Elsa change petit à petit de comportement. Son ami lui reproche notamment de trop manger à table et de ne pas assez faire attention à elle. Alors qu’elle a toujours été confiante, la jeune femme va pourtant se mettre à surveiller son poids, à réduire son alimentation et à devenir accro à la salle de sport. Maigrissant à vue d’œil, elle suscite l’inquiétude de ses proches, avant de termine à l’hôpital, anorexique.

« Le don d’Ana » de Marjorie Motto m’a été envoyé par les Editions de la Rémanence, partenaires du blog. J’ai trouvé la couverture et le résumé très attrayants, d’où mon choix pour cet ouvrage. Point de déception à l’horizon, j’ai été embarquée par le récit d’Elsa tout du long ! La seule chose qui m’a surprise fut son changement de comportement après les réflexions d’un seul  homme (qui, d’ailleurs, n’a pas une super réputation). Elle qui semblait si sûre d’elle, qui s’aimait telle qu’elle était, bouleverse ses habitudes, à s’en rendre malade. Tout le monde sauf elle se rend compte qu’elle est en train de plonger dans un cercle vicieux.

Le titre n’a pas tout de suite fait tilt dans mon esprit vis-à-vis du récit, mais au final, cela coule de source. Pour ceux qui l’ignorent, « Ana » est le surnom donné à l’anorexie par les personnes qui en souffrent. Sur Internet, on peut d’ailleurs trouver des centaines de pro-anorexiques, entendez par-là des jeunes filles qui prônent l’anorexie comme un style de vie et qui tentent de convertir d’autres personnes, via des blogs personnels.  Ce phénomène date déjà mais il a toujours suscité ma curiosité. D’ailleurs, l’auteure, Marjorie Motto, y fait référence dans son roman.  Tout ça pour vous dire que je vous conseille vivement « Dans l’ombre d’Ana », que vous soyez touchés de près ou de loin par la maladie, ou que vous soyez juste curieux, comme je le suis…

Cliquez ici pour commander « Le don d’Ana »

Publicités

4 réflexions sur “Dans l’ombre d’Ana

  1. Je suis bien d’accord ! De plus, le personnage du roman est une femme adulte, qui travaille, a de l’entourage… on sort de l’image habituelle de cette maladie : une ado mal dans sa peau etc. Cette lecture me tente +++

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s