Audrey retrouvée

Audrey retrouvée

A 14 ans, Audrey souffre de phobie sociale et d’anxiété généralisée. Planquée derrière ses lunettes noires, elle reste à la maison toute la journée, la plupart du temps devant la télévision.  Régulièrement, elle a aussi rendez-vous avec le Dr Sarah, une psychiatre, qui l’aide à aller de l’avant.  Pour faire de nouveaux progrès, Audrey doit tourner un film sur sa famille, pour voir la vie d’un nouvel œil. Très réticente au départ, l’adolescente va finalement se prendre au jeu.

« Audrey retrouvée » était un roman que j’attendais avec impatience. Il s’agit en effet du premier ouvrage pour ados/jeunes adultes que Sophie Kinsella a écrit ; une auteure que j’affectionne beaucoup ! Pour tout vous dire, j’ai dévoré le roman en trois jours. Dès que j’avais un moment à moi, je retournais à ma lecture ; j’ai vraiment accroché.

Audrey est très mal dans sa peau. Phobie sociale, anxiété, elle a peur de l’extérieur. Cette « maladie » est survenue suite à un accident dans son lycée avec d’autres filles. L’écrivaine tourne autour du pot sans pour autant nous raconter ce qu’il s’est passé. C’est le seul point négatif que j’ai trouvé au roman : ne pas savoir ce qui a provoqué cette anxiété. Il y a des indices bien sûr qui nous font penser à de la violence, à du harcèlement scolaire, mais le sujet a l’air aussi tabou chez Audrey que chez Sophie Kinsella.

Totalement recluse, Audrey fait pourtant des progrès jour après jour et ce, grâce à Linus, le meilleur ami de son frère. Les personnages sont tous très attachants dans ce récit. Linus donc, qui se permet de lancer quotidiennement des défis à Audrey, mais aussi Franck, le grand-frère accro aux jeux vidéo et la mère, qui ne jure que par les articles du DailyMail.

Pourquoi j’ai aimé ce livre ? Pour son panel de personnages oui, mais surtout pour sa thématique. Beaucoup de romans ados traitent de sujets graves, tels que le divorce, la drogue, le cancer, l’échec scolaire, mais peu d’entre évoquent ce genre de phobies. Pourtant c’est un mal qui touche toute la population, mais qui se trouve rarement au cœur d’un roman. Je tire mon chapeau à Sophie Kinsella, qui a réussi à me faire rire et à m’attendrir.

Publicités

5 réflexions sur “Audrey retrouvée

  1. J’ai beaucoup aimé ce roman également ! Il est très agréable à lire, parfois amusant, et il aborde un sujet qui touche plus ou moins la plupart des gens. Suivre Audrey dans son chemin vers la guérison est une belle expérience !

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s