Mémé dans les orties

couverture de livre à carreaux

Mémé dans les orties

Ferdinand Brun est un octogénaire pour le moins atypique. Depuis que sa femme est décédée et que sa chienne a disparu, le vieillard vit seul. Et pour ne pas s’ennuyer, ce dernier n’hésite pas à mettre des bâtons dans les roues à tout le voisinage. Il faut dire que Ferdinand n’apprécie guère la concierge, Mme Suarez, avec laquelle il est sarcastique. Et puis le jour où Juliette, une fillette de 10 ans, et Béatrice, une grand-mère frappent à sa porte, c’est tout son univers qui bascule.

Cet ouvrage d’Aurélie Valognes, je l’ai vu circuler ces derniers temps maintes et maintes fois sur les blogs, avec toujours une bonne critique. J’ai réussi à enfin mettre la main sur « Mémé dans les orties », avec sa belle couverture kitsch à carreaux et son titre pour le moins évocateur. Je peux d’ores et déjà vous dire que ça se lit vite. En moins de trois soirs, j’ai englouti ce roman drôle et caustique. J’avoue… J’aime les histoires avec les p’tits vieux qui aiment faire du grabuge autour d’eux ; le personnage de Ferdinand Brun ne m’a donc pas laissée indifférente. Et puis les personnes qui l’entourent sont également attachantes, comme cette petite fille, Juliette, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui s’invite du jour au lendemain dans la salle à manger de son voisin. Ou Béatrice, une mamie Geekette, qui se prend d’affection pour Ferdinand. Un très beau roman qui vous donne l’impression de faire partie intégrante du voisinage !

Publicités

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s