Le vieux qui déjeunait seul

Le vieux qui déjeunait seul

A 27 ans, Clara est une serveuse enthousiaste, qui a un sourire pour chaque client, y compris pour un vieux monsieur qui a l’habitude de venir tous les lundis au restaurant. La jeune femme se prend rapidement d’affection pour le vieillard et imagine en lui le grand-père qu’elle n’a jamais eu. Entre Clément et elle, le coup de foudre amical saute aux yeux. Entre promenades et discussions, Clara n’hésite pas à se confier, y compris sur un secret de famille qui pèse beaucoup sur ses épaules.

« Le vieux qui déjeunait seul » est le tout premier roman de Léa Wiazemski. Eh bien vous savez quoi ? J’ai hâte qu’elle sorte d’autres ouvrages ! Ça se lit vite, ça se lit bien. Ce livre ne fait même pas 200 pages et il est vite englouti ! Il figurait sur ma liste de livres  à lire depuis quelque temps et j’ai eu le plaisir de le recevoir de mes amis pour mon anniversaire. On s’éprend pour deux personnages solitaires qui vont se tenir compagnie. D’un côté, un vieillard veuf qui, à travers les yeux de Clara va revivre sa jeunesse. De l’autre, une femme pleine de doutes mais de joie de vivre. Que vous dire de plus si ce n’est que ma lecture a été très plaisante, voire limite trop courte. « Le vieux qui déjeunait seul » va maintenant rejoindre les étagères de ma belle bibliothèque…

Publicités

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s