Kallio

pieds au bord d'un étang

Kallio

C’est à Kallio, en Finlande, qu’Adrien, un jeune Français a décidé de poser ses valises pour étudier durant un an. Un brin timide et plutôt solitaire, il peine à s’intégrer et à se faire des amis. Pour sa dernière année de licence, le jeune homme s’installe à Helsinki, dans la capitale. Il rencontre Tuomas, un autre étudiant, originaire de Finlande. Dès les premiers instants, Adrien s’éprend de lui, tout en sachant que Tuomas a une petite-amie. Complètement terrorisé, c’est finalement à travers une lettre que le Français va dévoiler son amour pour son nouvel ami. Et contrairement à toutes ses attentes, le désir et l’envie sont réciproques.

Suite à mon résumé de « Kallio » écrit par Damien Alcantara, vous devez sûrement vous dire : « Ça sent le happy end, l’histoire bouclée à plein nez ». Eh bien détrompez-vous ! Outre l’homosexualité, l’auteur évoque aussi le passage à l’âge adulte, les études à l’étranger et les liens familiaux. Et si au final Adrien s’avère plutôt chanceux lorsqu’il apprend que Tuomas est lui aussi en train de tomber amoureux de lui, il se retrouve vite désemparé à l’idée de devoir faire son coming-out, notamment auprès de sa famille. L’histoire d’amour est belle certes, mais les rapports avec la famille, et plus particulièrement avec la mère, se compliquent. Même si à l’heure actuelle les moeurs s’adoucissent, l’homosexualité reste souvent un sujet difficile à aborder, voire tabou chez certains. Pour Damien Alcantara, il s’agit peut-être là d’ouvrir le débat, de donner la possibilité aux lecteurs d’avoir une meilleure ouverture d’esprit. A aucun moment nous ne sommes ennuyés par notre lecture. Nous découvrons peu à peu la Finlande (bon pas assez à mon goût certes) et des personnages entiers, qui savent nous faire part de leurs émotions les plus profondes. Jamais nous ne tombons dans le pathos et comme les deux garçons, nous restons plein d’espoir face à l’avenir. Merci aux Editions de la Rémanence pour cette belle lecture !

Cliquez ici pour commander « Kallio »

Publicités

3 réflexions sur “Kallio

  1. Pingback: Une belle lecture… | Parce que la littérature, tel le poids des années, confronte, façonne et enrichit, celui qui écrit, celui qui lit.

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s