Gung Ho

entrée d'un camp

Gung Ho

Nous sommes dans un futur proche. La « plaie blanche » comme on l’appelle a fait des ravages sur Terre. Seuls quelques villages fortifiés résistent encore à l’envahisseur. Les derniers humains survivent dans des zones protégées, où la vie est réglée comme du papier à musique. Chaque jour, la tribu s’entraîne contre l’ennemi, et se fait livrer régulièrement des vivres pour ne manquer de rien.

« Gung Ho »de Benjamin Von Eckartsberg et Thomas Von Kummant est une saga fantastique, post-apocalyptique, qui nous plonge dans un monde où l’être humain tend à disparaître. Prévue en cinq volumes, cette bande dessinée possède des illustrations de qualité. Le premier opus, intitulé « Brebis galeuses » nous fait découvrir l’enceinte de la colonie 16, appelée « Fort Apache ». En ce nouveau jour, deux nouveaux adolescents déjà expulsés d’autres camps, y font leur entrée. Très vite, ils vont être mis au parfum. Ainsi, nous pénétrons dans ce village et prenons note tous comme les arrivants, du fonctionnement de la communauté. La menace extérieure pèse sur le quotidien, même si elle reste dans un premier temps invisible. On ne sait pas ce qui menace les hommes, mais on en connait la dangerosité. Nous sommes ainsi tenus en haleine pendant une bonne partie de notre lecture. L’action vire rapidement au cauchemar et ne nous donne qu’une envie : découvrir la suite !

Cliquer ici pour commander « Gung Ho »

Publicités

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s