Coeur de pierre

un petit garçon triste et une jolie petite fille assis sur un banc en bois

Coeur de pierre

« Cœur de pierre » raconte l’histoire d’un petit garçon né avec un cœur de pierre. Il ne ressent absolument rien, n’exprime aucun sentiment et ne sait même pas sourire. Ses parents, tristes d’avoir eu un enfant de la sorte, ont décidé de ne plus s’occuper de lui, et de faire d’autres bébés. De l’autre côté, il y a une petite fille au cœur d’artichaut. Elle aime la vie, les gens, et lorsqu’elle rencontre le petit garçon au cœur de pierre, elle en tombe éperdument amoureuse. Chaque jour, elle lui offre une feuille de son cœur, et chaque jour, le petit garçon la rejette. Peu à peu, le cœur de la petite fille rétrécit, rétrécit tant que cette dernière perd le goût de vivre…

C’est une jolie fable qui nous est proposée par Séverine Gauthier et Jérémie Almanza. « Cœur de pierre » est avant tout poétique, et m’a fait penser de suite aux univers de Tim Burton et de Mathias Malzieu. Il s’agit d’un monde fantastique, qui s’apparente à un conte, où les couleurs pastel côtoient les teintes les plus sombres. Je suis tombée littéralement sous le charme de cette bande dessinée, non seulement pour le dessin qui est vraiment très beau, mais aussi pour le scénario, rempli de douceur, de sentiments et de lyrisme. C’est tout juste si le texte n’est pas élaboré à partir de rimes pour nous toucher d’autant plus.

Nous avons affaire ici à trois personnages : Cœur de pierre, un petit garçon insensible (enfin, tout nous le laisse penser), La petite fille au cœur d’artichaut (il y aura plus d’une demoiselle qui se reconnaîtra dans ce personnage) et Cœur d’or, un garçon généreux, qui répand le bien autour de lui. Destinée au jeune public, la bande dessinée de Séverine Gauthier et Jérémie Almanza est aussi une belle leçon de vie pour les adultes, qui se dévore littéralement en quelques minutes, pour vous laisser un souvenir impérissable.

Publicités

9 réflexions sur “Coeur de pierre

  1. Bonsoir,
    Ce conte a vraiment l’air charmant et la couverte, qui représente bien les caractéristiques des deux personnages, me séduit complètement. Ta chronique m’a convaincue 😉 Je note la référence, pas pour ma fille, mais pour moi :p
    Merci !

  2. Et bien voilà sitôt lue, ta critique est dans mon panier pour être achetée : même si c’est encore un peu tôt ça fera un livre pour petit bout. J’adore l’univers Tim Burton depuis toujours, et bien que j’estime Mathias Malzieu comme un plagieur, j’ai tous ses livres aussi 😉

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s