Les séparées

couverture simple avec le titre du livre

Les séparées

« Les séparées », de Kéthévane Davrichewy est le premier de roman de l’année que j’ai réellement apprécié. Je ne dis pas que j’ai détesté les ouvrages précédents ; disons plutôt qu’ils étaient divertissants mais que ça s’arrêtait là.

« Les séparées » raconte l’amitié qui lie Alice à Cécile. L’histoire démarre en 1981, le jour même où François Mitterrand gagne la présidentielle. Les deux jeunes filles sont alors âgées de 16 ans et vivent pleinement l’événement. Ensemble, il faut dire qu’elles ont tout vécu : l’école, leurs premiers émois, la famille, leur amour pour la littérature et le cinéma, les grands moments de l’Histoire.30 ans plus tard, Alice et Cécile se sont perdues de vue. Plongée dans un semi-coma, Cécile imagine écrire à sa meilleure amie.

C’est un (petit) roman sur l’amitié (181 pages), sur la rupture amicale, sur le temps qui passe et l’enfance qui n’est plus qu’un lointain passé. La trame est assez bien construite puisque le lecteur peut remarquer comment cette amitié si solide s’est effilochée avec les années. Les émotions sont décrites à la perfection, et nous rappellent nos propres amitiés déchues.

Publicités

2 réflexions sur “Les séparées

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s