Olivia Joules ou l’imagination hyperactive

A trente ans et des poussières, Olivia Joules est à la base rédactrice beauté. Mais depuis peu, elle s’est transformée en agent secret. Des Caraïbes à Miami, en passant par le désert d’Arabie, la jeune femme lutte contre les forces armées du terrorisme avec beaucoup d’imagination et des gadgets qui n’ont rien à envier à ceux de Mac Gyver !

« Olivia Joules ou l’imagination hyperactive » n’est pas un roman récent. Il est paru en 2004 et devinez qui en est à l’origine ? Helen Fielding. Helen Fielding, à qui l’on doit THE best-seller, à savoir « Le journal de Bridget Jones ». Oui, l’auteure, ne s’est pas limitée à un seul personnage au cours de sa carrière et si vous vous êtes pris d’affection pour Bridget, vous devriez sans problème vous attacher à Olivia.

L’histoire d’Olivia Joules, on l’aime ou on la déteste. Certains la trouveront sans queue ni tête, absolument pas plausible (dites-vous que ça reste de la fiction…), d’autres comme moi riront aux éclats tant les situations sont cocasses et le personnage, désopilant. Facile à lire, divertissant, drôle, ce roman à l’intrigue très farfelue ne pourra que vous éloigner quelques heures de votre quotidien !

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.