Bridget Jones Baby

femme enceinte

Bridget Jones Baby

La vie de Bridget Jones est bien remplie. Désormais, la fameuse héroïne endosse la casquette de productrice TV. Elle n’a pas changé d’amis, elle s’en est aussi fait d’autres. Ses parents sont en pleine forme. Le seul point noir, c’est que Bridget est célibataire. Et l’horloge interne tourne, chose que ne manque pas de lui rappeler son entourage. Au détour de soirées arrosées, Bridget se retrouve finalement enceinte. Mais une question cruciale se pose : qui est le père du futur bébé ?

De prime abord, je me suis dit qu’Helen Fielding avait fait au plus vite (voire bâclé l’écriture) pour pouvoir sortir son livre peu de temps après la sortie du film au cinéma. Mais non ! Alors bien sûr, ce qui m’a profondément manqué dans ce nouvel opus, ce sont les quelques lignes écrites chaque jour avant les « faits », qui relatent l’état de Bridget, à savoir le nombre de kilos pris/perdus, de cigarettes fumées, de verres, et qui donnent l’aspect d’un journal intime.

Au début, j’ai cru que j’allais m’ennuyer, et puis au final j’ai été agréablement surprise. Helen Fielding reste assez fidèle au film (film qui m’a beaucoup plu et que je me permets de souligner au passage). Bridget n’est effectivement plus avec Mark Darcy, elle est bel et bien productrice TV, et…enceinte. Ce qui change (et attention c’est un sacré changement), c’est que Daniel Cleaver n’est pas mort. Je ne vous spoile pas l’histoire, rassurez-vous, mais Helen Fielding n’avait aucune raison de faire mourir le personnage. Les réalisateurs l’ont inclus, eux, dans le scénario car Hugh Grant ne voulait pas participer au film. Cela fait que dans le livre, les protagonistes ne sont pas les mêmes. Pour le reste de l’histoire, je vous laisse les points en suspension !

Autre changement : la taille du livre. Contrairement aux précédents, « Bridget Jones Baby » n’est pas très épais ; en deux bonnes heures, c’est lu ! Enfin, il reste à noter que si on veut suivre l’histoire dans son ordre chronologique, « Bridget Jones Baby » se situerait entre « L’âge de raison » et « Folle de lui ». En somme, malgré les introductions manquantes, ce nouvel épisode des aventures de Bridget s’avère aussi divertissant que les précédents !

Bridget Jones – Folle de lui

Bridget Jones – Folle de lui

Bridget Jones, notre Anglaise préférée, est de retour. Depuis la dernière fois, elle a pris quelques années (elle a 51 ans), elle est maman de deux enfants en bas âge et elle recherche toujours l’homme idéal. Comment ça ? Et Mark Darcy ? Le prince charmant est décédé. Ce n’est pas un spoiler, tout le monde en a parlé et vous l’apprenez même sur la quatrième de couverture ; oui Bridget est veuve ! Ce n’est pas pour autant qu’elle a abandonné son cher journal. Moins obsédée par les kilos, elle compte désormais ses followers sur Twitter. Devenue une véritable cougar (oui, oui, vous avez bien lu), la célèbre blonde s’éprend de partenaires trentenaires et revit sa jeunesse.

Cela fait des années que nous attendions la suite des aventures de Bridget Jones. Nous l’avions laissée en compagnie de Mark Darcy pour le meilleur, mais aussi pour le pire, vivant d’amour et d’eau fraîche. Plus de dix ans après la lecture du tome 2, c’est avec un grand plaisir que je retrouve une des héroïnes incontournables de la chick-lit. Bridget n’a pas vraiment changé : elle est toujours aussi maladroite, drôle, sincère et pétillante. Si elle n’a rien perdu de son piquant, Bridget a pourtant pris de l’âge. Son rôle de cougar lui va à merveille et ses meilleurs amis d’antan sont toujours là pour l’accompagner dans ses délires. Bien sûr, nous sommes tristes que Darcy soit décédé, mais comme l’a souligné l’auteure Helen Fielding, si Mark n’était pas mort, qu’aurait-elle pu écrire ? Bridget et lui filaient le parfait amour. Pour écrire un troisième tome, il fallait forcément une faille. L’écrivaine n’a rien perdu de sa superbe et le personnage principal nous fait toujours autant rire à travers des situations cocasses (notamment sur Twitter où elle a un peu du mal avouons-le). Bref, tout ça pour vous dire que si vous avez apprécié les deux premiers volumes, vous aimerez ce troisième opus. Reste à savoir si cette suite sera adaptée sur grand écran. Personnellement, j’espère que oui !