Captifs

A 16 ans, Linus se réveille un beau matin sur le sol d’un bunker. Autour de lui, un mobilier bien pauvre mais point d’eau ou de nourriture ; pis, aucune explication. Linus pense alors avoir été kidnappé, après tout, ses parents ont de l’argent, il ne voit que cela comme possibilité. Mais les jours qui suivent, absolument rien ne change, sauf peut-être cet ascenseur qui amène au compte-gouttes d’autres détenus qui n’ont absolument rien en commun les uns avec les autres.

« Captifs », c’est un roman à huis-clos que j’avais depuis belle lurette dans ma wish-list et que j’ai enfin découvert cet été ! Amis claustrophobes, abstenez-vous de cette lecture ! Nous voici embarqués dans un monde souterrain où six prisonniers sont réunis par une entité inconnue mais qui les surveille de près, de très près. Impossible de savoir pourquoi ce sont eux qui ont été choisis et qu’est-ce qu’attend leur bourreau. Plus les jours passent, plus la survie devient compliquée, mais plus le roman devient aussi addictif.

Alors bien sûr, les histoires de ce genre, on en connait plein à travers des livres, des films. Sauf qu’ici, Kevin Brooks, l’auteur, nous offre un récit plutôt original et ce, pour diverses raisons : les personnages sont tout sauf des clichés (pas de super-héros, de nana pimpante, etc.) ; on ne connait pas la raison de leur enfermement et enfin on n’a aucune donnée en termes de lieu, de temps, aussi bien du côté des protagonistes que du nôtre.

Le récit pourra en choquer certains, en énerver d’autres par son manque de réponses mais toujours est-il que « Captifs » atteint son objectif sans peine : nous interroger sur l’enfermement et notre rapport aux autres.

Une réflexion sur “Captifs

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.