Un clou dans le bec

homme femme

Un clou dans le bec

C’est « La bande dessinée qui libère la parole des femmes ». En tout cas, c’est ce qui est annoncé sur la couverture de « Un clou dans le bec », l’ouvrage bullesque de Maxime Poisot et Emmanuelle Teyras. La BD met en scène des femmes de tous milieux et de tous âges, confrontées à des remarques, des gestes déplacés, ou à la pression masculine tout simplement. Au bureau, dans les transports, les héroïnes présentes dans cet ouvrage n’hésitent pas à répondre à leurs « agresseurs », très souvent de façon percutante.

La bande dessinée, qui est d’ailleurs la toute première de Maxime Poisot, fait suite au mouvement #MeToo de 2017, qui libérait alors la parole des femmes, en révélant notamment une liste de clichés sexistes ancrés dans le quotidien. L’ouvrage est non seulement criant de vérité, mais il arrive à tourner en ridicule les situations. Entre deux anecdotes, on trouve un monde idéal, un monde où le pape glorifie l’IVG et où les hommes se mettent à faire les courses (bon, ça, ça existe déjà). Si je ne suis pas très fan des dessins, j’ai tout de même bien apprécié le contenu. Ne me reste plus qu’à avoir la réplique cinglante comme ces femmes qui ont été illustrées.

4 réflexions sur “Un clou dans le bec

  1. Belle trouvaille ! Je suis curieuse de le feuilleter pour pouvoir, peut-être m’approprier quelques répliques. Face à une remarque injuste et à tendance misogyne je suis souvent désemparée et ce n’est que bien après que la réponse idéale me vient à l’esprit.. c’est tellement rageant ! 😉

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.