Nous danserons encore sous la pluie

Nous danserons encore sous la pluie

1983 : Marie a 30 ans et mène une vie heureuse en compagnie de Damien, avec lequel elle projette de se marier et d’avoir des enfants. Mais du jour au lendemain, le quotidien de la jeune femme bascule : Damien est victime d’un accident de voiture et se retrouve amnésique. S’il n’a pas oublié son enfance, il ne se souvient guère de Marie, ni de son passé le plus proche. Marie va donc devoir mener un combat de taille : aider son amoureux à se souvenir d’eux, de celui qu’il a été et de ce qu’ils ont été.

Il arrive parfois qu’en voyant certains livres, on sait qu’on va avoir un coup de cœur pour eux. C’est ce qui est arrivé avec « Nous danserons encore sous la pluie » de Valérie Bel. Dès que je l’ai découvert, j’ai su, en lisant le titre et en observant la couverture, qu’il allait me plaire. Imaginez, comme Marie, vous êtes une personne comblée, vous avez des rêves plein la tête, l’homme de votre vie à vos côtés et du jour au lendemain, pouf, tout disparaît. Cruel, n’est-ce pas ? Mais tout comme Marie, vous débordez d’optimisme, vous aidez votre compagnon à se rappeler de tout, de votre histoire, votre première rencontre, ce qui vous a amené jusque-là, mais rien ne se passe, les souvenirs ne refont pas surface. Et puis l’homme de votre vie change brusquement de comportement, ne vous regarde plus, ne vous aime plus, va voir ailleurs. C’est l’hécatombe. Le gouffre. J’ai eu beaucoup de peine pour Marie car malgré tous ses efforts, Damien reste de marbre pendant un long moment. Il faudra du temps, il faudra réapprendre à se connaître, à s’apprivoiser pour faire renaître l’amour. La seule chose qui m’a déplu dans ce roman, c’est la vitesse à laquelle Marie a tourné le dos à ses valeurs et notamment à la fidélité. Je peux comprendre son désarroi face à la situation, mais tomber aussitôt dans les bras d’un autre, ça fait mal. C’était ma minute « râleuse ». Excepté ce point, j’ai beaucoup accroché à l’ouvrage de Valérie Bel. Merci aux éditions Diva Romance pour la lecture. Quant à vous , chers lecteurs, dépêchez-vous de le lire !

Publicités

2 réflexions sur “Nous danserons encore sous la pluie

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.