Les mijaurées

Les mijaurées

Balzac disait : « L’amitié est le lien de deux âmes similaires, unies par leur force, et néanmoins indépendantes ». Cette citation pourrait très bien résumer le roman « Les Mijaurées » d’Elsa Flageul. Paru aux éditions Milady, l’ouvrage évoque une amitié née sur les bancs de l’école, celle de Lucile et Clara, qui va se prolonger à l’âge adulte.

En 1992, alors que la crise et le Sida font rage, Clara et Lucile fréquentent le même collège élitiste. Les deux adolescentes ont un coup de foudre amical l’une pour l’autre. Le coup de fil quotidien du soir ne suffit pas ; les soirées en duo se multiplient et les vacances d’été en Suède aussi. Les années passent et bien qu’elles ne soient plus dans la même classe, Clara et Lucile sont plus proches que jamais et ce, malgré la mort, la passion, et la maladie qui peuvent les entourer. En 2001, les tours du World Trade Center s’effondrent, le monde change de regard. Certains rêves se réalisent, d’autres pas. Lucile tourne son premier film. Quant à Clara, elle signe son roman avec une maison d’édition. Leur amitié connait aussi des travers, des blessures, des jalousies. Les deux femmes s’éloignent pour mieux se rapprocher. Impossible de ne pas s’attacher à ces deux personnalités très touchantes, à leur fraîcheur de vivre. Voilà une belle amitié fusionnelle, que l’on ne peut qu’envier et admirer.

Publicités

Une réflexion sur “Les mijaurées

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s