Marion 13 ans pour toujours

marion

Marion 13 ans pour toujours

Le 13 février 2013, Marion, 13 ans, s’est suicidée. C’est dans sa chambre, pendue à un foulard que sa mère l’a retrouvée. Elle qui pensait que sa fille était juste malade et avait besoin de repos, l’avait laissée seule quelques instants seulement… Si Marion a décidé de quitter ce monde, ce n’est pas à cause d’un chagrin d’amour d’adolescente ; c’est parce qu’elle était victime d’harcèlement scolaire et ce, depuis plusieurs mois. A sa mort, la jeune fille a laissé deux lettres. Une intitulée « Mes meilleures souvenirs avec vous » et qui n’est autre qu’une page blanche. Et une seconde, dans laquelle elle explique son geste et dénonce ses harceleurs. Afin de lui rendre hommage, Nora Fraisse, sa mère, a écrit ce livre, sobrement baptisé « Marion 13 ans pour toujours ».

J’avais déjà vu ce livre dans la Médiathèque où je travaille mais je ne m’étais jamais attardée dessus. Et puis il y a eu cette soirée, sur France 3, sur le harcèlement scolaire,  avec la diffusion du film inspiré du livre. Ce soir-là, je me suis installée devant mon poste de télévision et pendant 1h30, j’ai été happée par l’histoire de l’adolescente. J’ai ensuite suivi le débat sur le harcèlement scolaire qui, lui aussi, fut très prenant.
 
L’histoire de Marion m’a touchée. Comme elle, je n’étais pas très appréciée au collège. Comme elle, j’ai dû faire face à des camarades qui me harcelaient, notamment pour mes devoirs, parce que j’étais l’intello de la classe. Mais passons cet épisode personnel… Ce qui m’a laissée sans voix ici, c’est l’administration scolaire qui n’a pas bougé le petit doigt. Ces profs qui ont peur des élèves, qui ferment les yeux. Ce proviseur qui, à la mort de Marion, n’a même pas été fichu de présenter ses condoléances à la famille. Et surtout, ces jeunes, harceleurs, qui ne se sentent même pas coupables et qui continuent à profiter de la vie.
J’ai envie d’écrire à Marion, de lui dire que je suis désolée de ce qui lui est arrivé. Désolée que personne ne l’ait défendue dans la cour de l’école. Désolée que les professeurs qui auraient pu changer la donne aient décidé de faire comme si de rien n’était. Désolée que malgré les suicides d’autres jeunes de son âge, le harcèlement scolaire persiste.
J’aimerais dire à tous ceux qui harcèlent les autres à l’école, qu’ils n’auront pas une belle vie. Que s’ils sont populaires dans l’instant, ce n’est qu’éphémère. Que les intellos qui malmènent autour d’eux finiront par s’en sortir dans la vie.
J’aimerais dire à ceux qui se font harceler de ne pas garder ça pour eux. D’en parler. Aux parents, aux professeurs, à un psy. De se faire aider. De se dire que ça ne va pas durer. Que c’est un mauvais moment mais qu’on peut s’en sortir. Et qu’on s’en sortira.
Publicités

12 réflexions sur “Marion 13 ans pour toujours

  1. 😦 Un livre dont j’ai déjà entendu parler, dans le cadre d’articles sur le harcèlement scolaire. En tant que maman, j’en frissone.

  2. Je n’ai pas lu le livre donc je ne peux pas dire, mais souvent, les professeurs font remonter l’info à l’administration, et c’est l’administration qui ne se bouge jamais le cul pour prendre les mesures nécessaires.
    J’ai eu un élève qui se faisait harceler, j’avais signalé le problème, et tout ce qu’on a trouvé à me dire, c’était « oui mais bon il est bizarre et il s’entend pas avec les autres élèves ». En gros c’était sa faute quoi. J’avais donc mis moi-même les heures de retenue à ceux qui l’emmerdaient, elles ont tout bonnement été annulées par l’administration. Trop bien -_-

      • Mais c’était une administration de merde qui KIFFAIT SA MÈRE défendre les agresseurs de manière générale. Je n’étais « que » la stagiaire donc je servais à rien.
        Quand un élève (pas le même hein) m’avait touché les seins, l’administration a mis 1 mois à réagir et ne l’a sanctionné que par 2 pauvres jours d’exclusion. Quand la sanction a été annoncée, la principale adjointe s’est limite excusée auprès des parents (par contre vu comment l’administration s’adressait à moi, c’était comme si le gamin m’avait juste dit « passe-moi le sel », ils en avaient rien à carrer !!! Par contre le gamin et les parents ont été très corrects et se sont confondus en excuses) !!!!

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s