Mémé

enfant avec un tout petit appareil photo

Mémé

« Mémé », c’est un livre écrit par le comédien Philippe Torreton, en hommage comme son nom l’indique à sa grand-mère. Plus qu’un témoignage d’une France en pleine période des Trente Glorieuses, c’est une lettre ouverte à une aïeule chérie et aimée.

A travers le récit de l’acteur, on découvre une mémé unique, une atmosphère d’antan, une vie dans la campagne profonde. Les odeurs de la maison, la cuisine, les objets qui décorent les lieux, les souvenirs de vacances, Philippe Torreton n’omet rien, et surtout pas les sentiments qu’il a pour sa mémé.

De par l’hommage de l’auteur, j’ai pu moi-même replonger dans mon enfance. Tout comme l’écrivain, j’ai aussi passé bon nombre d’heures chez mes grands-parents, que j’ai choyés dès mon plus jeune âge. S’il est facile de se reconnaître à travers la plume nostalgique de Philippe Torreton, il est aussi aisé de se plonger dans son univers. Et lorsqu’on tourne la dernière page, on ne peut qu’être touché par ce petit-fils qui offre une dernière preuve d’amour à sa chère « mémé ».

Publicités

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s