Coup de foudre à Austenland

femme devant un manoir à la campagne

Coup de foudre à Austenland

Jane Hayes est une graphiste new yorkaise qui, comme bon nombre de femmes, est tombée sous le charme de Colin Firth dans l’adaptation télévisée du roman « Orgueil et Préjugés ». Pour la jeune femme, Mr Darcy représente l’idéal masculin. Résultat des courses, aucun homme ne trouve grâce à ses yeux. Alors lorsque sa grande-tante lui laisse en héritage un séjour de trois semaines dans une demeure réservée aux fans de Jane Austen, notre héroïne y voit un signe. Ses fantasmes les plus fous sont en train de devenir réalité. A Pembrook Park ( surnommé Austenland), Jane Hayes endosse le rôle d’une dame du XIXe siècle, où les bals, les discussions, la lecture et la chasse font partie intégrants de la vie quotidienne. Mais la belle va vite déchanter et s’ennuyer, avant de se remettre sérieusement en question.

Cela faisait une paille que j’avais lu bon nombre de critiques positives de blogueuses sur « Coup de foudre à Austenland » de Shannon Hale. Et là, j’ai enfin eu l’occasion de pouvoir emprunter ce roman en médiathèque. Cet ouvrage s’adresse en particulier aux fans de Jane Austen et de son univers. Un livre idéal pour ceux qui envie de bouquiner sans se prendre la tête, puisque nous avons affaire à de la chick-lit pure et dure. Entourée d’acteurs, Jane Hayes est plongée en pleine époque de Jane Austen et vit à la manière de son écrivaine préférée durant trois semaines. Les chapitres sont courts, ce qui donne un ton dynamique au récit, même si l’histoire manque de rebondissements. Entre temps, nous avons droit au descriptif de chaque ex de l’héroïne et de la raison pour laquelle la relation a échoué. Soyons honnêtes, j’ai lu des romances bien meilleures et bien plus belles que ça. Mais ce qui m’a réellement plu dans ce roman, c’est l’idée originale de Pembrook Park, un lieu où nous enfilons des costumes d’antan, et vivons comme au XIXe siècle pendant plusieurs jours. Je suis persuadée que si un endroit de la sorte existait aujourd’hui, il ferait sensation.

« Coup de foudre à Austenland » a par ailleurs été adapté sur grand écran. Stephenie Meyer, l’auteure de la saga Twilight, en est la productrice. Côté casting, c’est Keri Russell qui endosse le rôle de Jane, un personnage qui lui va plutôt bien à vrai dire. Le film est fidèle au livre et Austenland ressemble trait pour trait à l’idée que l’on s’en fait durant la lecture. L’adaptation plaira sans aucun doute aux plus romantiques.

Publicités

10 réflexions sur “Coup de foudre à Austenland

  1. Pour avoir été à Bath et avoir croisé pas mal de demoiselles en robes empire, je pense que j’ai une idée de ce que pourrait être une telle demeure. Pas vraiment tentée cependant, je m’en retourne vers Colin Firth 😉

  2. Pingback: Quelques photos de Bath… | Les Livres, Mes Livres & Moi

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s