Le jour de ma mort

Le jour de ma mort

Et si vous connaissiez le jour de votre mort, que feriez-vous ? C’est en tout cas ce qui arrive à Charlotte, une jeune femme sans histoire. Il y a trois ans, cette dernière est partie en voyage à Marrakech avec ses meilleures copines. Sur place, elles ont consulté un voyant. Jusqu’à présent, toutes ses prédictions se sont avérées exactes. A Charlotte, il avait annoncé une mort violente le 28 octobre. Et voici que nous y sommes. Réveillée en sueur, la demoiselle attend minuit avec impatience. Va-t-elle survivre à cette journée ?

Jacques Expert nous embarque dans un suspense insoutenable. Avec « Le jour de ma mort » paru chez Sonatine Editions, l’ancien grand reporter nous livre un récit implacable, où nous suivons une héroïne effrayée par ses souvenirs. Est-elle simplement paranoïaque ou vraiment en danger ? Pour ne rien arranger, un tueur en série rôde actuellement en ville. Il s’attaque aux jolies blondes qui possèdent un chat. Tout le profil de Charlotte en plus. Difficile pour moi de lâcher le livre, d’autant que toutes mes hypothèses tombaient à l’eau les unes après les autres. J’ai été agréablement surprise par le final, auquel je ne m’attendais absolument pas, ce qui signifie pour moi qu’une oeuvre est vraiment réussie. Voici donc le troisième roman que je lis de Jacques Expert et il se pourrait bien que je poursuivre sur ma lancée…

Publicités

Hortense

nounours

Hortense

Nous sommes en 1993. Sophie Delalande ne jure que par sa fille, Hortense, qui va fêter ses 3 ans. L’enfant est choyée, pourrie-gâtée. Lorsque son ex-compagnon, Sylvain, refait surface et demande un droit de visite, Sophie refuse. L’homme s’est en effet montré violent par le passé. Et puis un soir, l’ex débarque chez elle et lui enlève sa fille.

Aujourd’hui, nous sommes en 2015. Sophie n’a plus le goût de vivre. Lors d’une journée pluvieuse, elle se fait bousculer par une jeune fille en qui elle reconnait immédiatement Hortense. Sans lui dévoiler le pot-aux-roses, Sophie décide de la suivre et de sympathiser avec elle.

Hortense est un thriller psychologique écrit par Jacques Expert. Inspiré d’un fait divers, il raconte la disparition tragique d’une enfant et le basculement dans l’horreur de la mère. Entre récit et dépositions, l’auteur alterne les points de vue des différents protagonistes pour nous faire comprendre la tragédie.

C’est simple : on frissonne, on attend, on émet des hypothèses, on imagine le pire. Une histoire haletante, qui va vous faire tourner les 300 pages plus vite que votre ombre. Vous n’en démordrez pas !

Tu me plais

sang et plan de métro

Tu me plais

Sur la ligne 1 du métro parisien, après une succession de hasards, Vincent se retrouve assis face à Stéphanie, une charmante jeune femme qui est loin de le laisser indifférent. De son côté, Stéphanie s’apprête à retrouver ses parents chez qui elle va passer la nuit. Mais son amoureux tient absolument à la récupérer à la sortie de la station pour passer encore un peu de temps avec elle. Pourtant, la jeune femme est elle aussi troublée par Vincent. Y aurait-il un coup de foudre dans l’air ? Toujours est-il que sous ses airs de séducteur, Vincent est un chasseur en quête d’une nouvelle proie. Recherché par la police depuis quelques semaines pour avoir égorgé plusieurs femmes, il compte bien faire tomber Stéphanie dans son filet.

« Tu me plais » est le premier roman de Jacques Expert que je lis, et peut-être pas le dernier… J’ai appris que c’était lui qui était à l’origine de l’histoire « Ce soir, je vais tuer l’assassin de mon fils » qui avait été adapté à la télévision et que j’avais beaucoup aimée. Le récit est très court. Chaque chapitre porte le nom d’une station. Nous suivons d’abord Vincent et découvrons peu à peu l’horrible prédateur qu’il est. Lorsqu’il tombe sur Stéphanie dans le métro, nous savons d’ores et déjà qu’il s’agit de sa prochaine victime. Mais c’est sans compter sur un nouvel avis de recherche, un petit copain follement amoureux, des flics aux aguets et une conductrice alcoolique en train de rouler dans Paris. Le suspense est à son comble jusqu’à la dernière page. Et le dénouement n’est pas celui auquel j’ai cru tout du long… Comme quoi, Jacques Expert a parfaitement réussi l’écriture de son thriller.