Le bookcrossing

Originaire d’Angleterre, le bookcrossing est basé sur le partage de livres. Les lecteurs laissent, au gré de leurs promenades, leurs dernières lectures dans un endroit public pour donner à quelqu’un d’autre l’opportunité de les lire.

« Bookcrossing, encore un anglicisme ! » En France, on le traduirait par « livre voyageur », puisque le principe consiste à faire circuler librement des livres en les laissant dans la nature. Pas très écolo, me direz-vous, mais nous sommes dans la notion de partage, et non de pollution ! En France, le phénomène est apparu en 2003 et si les boîtes à livres ont un peu pris le pas sur le bookcrossing, ce dernier reste toujours à l’ordre du jour.

A la chasse aux livres

Pour faire les choses correctement, Ron Hornbaker a créé en 2001 un site officiel, baptisé tout simplement « Bookcrossing« . Le principe est simple : il suffit de s’inscrire sur le site et d’y enregistrer le livre que l’on souhaite laisser. Une étiquette avec un numéro, ainsi que
quelques explications sont données au bookcrosser. Ne reste plus qu’à coller l’étiquette sur son livre, le libérer dans la nature et suivre son voyage en direct sur le site. Non seulement, vous pourrez visualiser son parcours mais vous découvrirez également l’avis des autres lecteurs. En France, on recense actuellement 812 ouvrages ont été « libérés » dernièrement. Alors, en chasse !

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.