Les livres qui donnent l’air intelligent

Dans une bibliothèque personnelle généralement, on retrouve des ouvrages qui ont été lus ou éventuellement qui sont en attente d’être lus. Mais chez certaines personnes, bon nombre des livres qui y figurent sont juste là pour faire bien, pour donner l’air intelligent, cultivé. Vous avez sans doute vu passer cette vidéo virale d’une pseudo-influenceuse, qui avait adopté le « fake book ». Il s’agit d’un livre vide MAIS doté d’une couverture dédiée à une marque prestigieuse. A quoi ça sert ? A pas grand-chose, si ce n’est à décorer sa bibliothèque. Mais alors quels sont donc ces fameux livres qui prennent poussière sur les étagères ? On peut les classer en diverses catégories :

Le classique inachevé

Les classiques : « Madame Bovary » de Flaubert, « Germinal » de Zola, « Belle du Seigneur » d’Albert Cohen, « Les Misérables » de Victor Hugo et j’en passe. Les classiques sont très souvent étudiés à l’école, détestés par les élèves au point d’en dégoûter quelques-uns de la lecture, mais souvent nécessaires à notre compréhension du monde. Et puis, on ne va pas se mentir, une fois adulte, lire un classique aux yeux de tout le monde, cela donne un air cultivé ! Alors en mettre dans sa bibliothèque… A titre personnel, je lis un classique de temps à autre, histoire de pas mourir complètement bête et d’enrichir ma culture générale. Et je l’avoue, même si je n’ai apprécié ma lecture (contrairement à d’autres genres de romans), je conserve les classiques sur mes étagères…

Le dernier prix littéraire

Décernés la plupart du temps au mois de novembre, les prix littéraires sont de plus en plus nombreux chaque année. Mais certains restent plus prestigieux que d’autres ; on citera le Goncourt, le Renaudot et plus globalement le Prix Nobel de Littérature. Reste que si le livre ou l’auteur a énormément plu à un jury particulier, il n’est pas dit que vous y trouviez votre compte. Peu importe, le fameux bandeau rouge , c’est la classe incontestable ! Pour ma part, je ne me laisse plus avoir par les titres en tête de gondole car, gardons à l’esprit que c’est pas parce qu’ils se vendent bien qu’ils sont appréciés. C’est un peu comme lorsqu’on prend un ticket de cinéma ; au moment de l’achat, on ne sait pas non plus si on va aimer…

Le titre qui en dit long

Dernière catégorie et non pas des moindres : les ouvrages qui, de par leurs titres, laissent sous-entendre une lecture pointue en perspective. Rien de tel pour épater des convives. Citons parmi ces derniers « Le capital au XXIe siècle » de Thomas Piketty, « Le nom de la Rose » d’Umberto Eco, « Les Pensées » de Pascal, « Mishima ou la vision du vide » de Marguerite Yourcenar. Reste à se préparer au cas où l’un de vos invités vous poserait une question précise sur leur contenu !

Publicité

6 réflexions sur “Les livres qui donnent l’air intelligent

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.